Précédent

1 de 4056

Suivant
Article suivant:

10 inventions absurdes qui ont rapporté des millions

Quel est le salaire d’un directeur du design chez Bobbi Brown ?

17 juin 2019
  • Profession : directeur du design chez Bobbi Brown à New York
  • Etudes : Media & Design Academy de Genk
  • Salaire mensuel brut : 10.000 dollars (8.926 euros)
  • Salaire mensuel net : 6.400 dollars (5.713 euros)
Tom Huveners (29 ans) est originaire de Meeuwen et a déménagé à Brooklyn (New York) après avoir obtenu son diplôme à la Media & Design Academy de Genk (désormais appelée 'Luca School of Arts').

"Avant ou après mes heures de travail, j'aime flâner dans les rues de New York, lire des livres, me promener et faire du vélo. Je me suis récemment mis à l’escalade. Pendant les mois d'été, vous me trouverez en terrasse en train de siroter un verre de vin."

 

Comment avez-vous atterri à New York ?

Peu de temps après mes études, je suis parti à New York pour faire un stage de 6 mois chez Firstborn, un studio de design numérique. Au bout de 4 mois, on m'a proposé d'y travailler à temps plein et je ne suis donc jamais retourné en Belgique.

Après un an et demi, j’ai senti qu’il était temps de changer d’employeur et je suis rentré chez 'Wednesday Agency' par l'intermédiaire d'une connaissance. À l’époque, il s’agissait encore d'une agence créative relativement petite mais elle est entretemps devenue un acteur clé dans le monde de la mode et du luxe, avec des clients tels que Louis Vuitton, Estée Lauder, Tory Burch, Nike et Harper’s Bazaar.

Après plus de 2 ans, mon patron est parti chez Calvin Klein et m'a demandé si je voulais rejoindre son équipe. Chez Calvin Klein, Raf Simons venait d’être nommé comme nouveau directeur artistique et je me suis directement dit qu'il serait judicieux de travailler sur ses premières campagnes au sein du département publicité.

Après 2,5 ans, je ne voyais plus vraiment d'opportunités et je me suis ainsi retrouvé chez Bobbi Brown (qui fait partie du groupe Estée Lauder Companies depuis quelques années). Après une série d’entretiens avec différents chefs de département, on m'a proposé le poste de directeur du design.

 

En quoi consiste votre job chez Bobbi Brown ?

En tant que directeur du design, je travaille en collaboration avec les directeurs créatifs sur la vision créative de Bobbi Brown. Nous collaborons ensuite avec une équipe créative (concepteurs et rédacteurs) pour élaborer cette vision et la traduire d’un concept abstrait à l’ensemble des canaux communicationnels (en ligne, imprimés, médias sociaux, panneaux d’affichage, etc).

En ce qui me concerne, je supervise l’output créatif de l'équipe de création lorsqu’elle travaille sur des campagnes et les différents supports qui l'accompagnent.

Pour les campagnes de taille, cela va des panneaux d'affichage dans les aéroports et du merchandising visuel dans les magasins aux bannières sur les sites Web. Pour les petites campagnes, cela concerne généralement des visuels sur notre site Web et d'autres e-shops qui vendent nos produits en ligne.

Un jour normal, vous me trouverez environ 50% de la journée en réunion. Le reste du temps, je prépare des présentations pour les réunions suivantes et, lorsqu'il me reste du temps, je développe certains concepts par moi-même. Je me rends aussi de temps en temps à l’un ou l’autre shooting photo.

 

Aimez-vous votre travail ?

Tout est génial... jusqu'à ce que ce ne le soit plus ! Dans chaque travail, vous aimez certaines choses et d'autres moins. Le secteur de la création n’échappe pas à cette tendance. Vous entrez rapidement dans une routine et c’est justement cette routine qui tue bon nombre d’esprits créatifs.

 

Changeriez-vous de travail pour un salaire plus élevé ?

Oui et non. Un salaire plus élevé est toujours attrayant mais les gens qui viennent d’obtenir leur diplôme ne pensent souvent qu’à leur salaire. De nos jours, les travailleurs sont de moins en moins patients et veulent toujours tout dans la minute.

Je trouve que l'ambiance au travail, les collègues, les avantages (extralégaux), les projets sur lesquels vous travaillez, l'emplacement de votre bureau et même la taille de votre entreprise sont des éléments à ne pas négliger. La taille d'une société en dit souvent beaucoup sur sa structure et les grandes entreprises offrent souvent de meilleurs avantages que les plus petites structures.

J’opterais pour un salaire inférieur si les avantages extralégaux (soins de santé, achat d’actions de l’entreprise, structure des bonus, indemnités diverses, etc.) étaient plus attractifs mais je suis très satisfait de ma situation actuelle.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un travail à l'étranger ?

Travailler et vivre dans une ville comme New York présente de nombreux avantages et inconvénients. Il vous appartient ensuite d’examiner avec soin si les avantages l'emportent sur les inconvénients.

En ce qui me concerne, les avantages étaient que je pouvais travailler ici pour les marques les plus emblématiques, les plus connues et les plus branchées du monde de la publicité et du design. En revanche, la pression au travail est énorme. New York est une ville qui déborde d'énergie et je le ressens sur mon lieu de travail. Tout le monde veut faire ses preuves et travailler le plus possible. Les journées de 12 à 14 heures sont courantes, surtout en début de carrière.

En ce qui concerne les difficultés, il est quelque peu difficile de louer un appartement lorsque vous êtes étranger. De nombreux propriétaires veulent savoir comment se portent vos finances mais, si vous venez d'arriver à New York, difficile de prouver combien vous gagnez par mois. Par conséquent, un mois de loyer supplémentaire est souvent demandé en guise de garantie locative. Vu le prix des locations, tout le monde ne peut pas se permettre d’avancer un tel montant.

L'achat d'une maison ou d'un appartement en Belgique est également difficile car les banques ne vous accordent pas de crédit si vous travaillez à l'étranger (États-Unis). Il faut chercher des alternatives et ce n'est pas toujours évident.

 

Combien gagnez-vous exactement ?

Je gagne un salaire brut de 10.000 dollars (8.926 euros) par mois, ce qui correspond à environ 6.400 dollars (5.713 euros) nets par mois.

 

Que pensez-vous de votre salaire ?

C'est un bon salaire qui me permet de vivre confortablement à New York.

 

Combien d'heures travaillez-vous par semaine ?

Environ 50 heures par semaine et parfois plus pendant les périodes les plus chargées.

Économisez-vous ?

Dans mes emplois précédents, mon salaire était beaucoup plus bas et je n’arrivais pas à mettre de l’argent de côté. J’y parviens désormais et j’en suis ravi.

Pensez-vous à votre pension ?

Non, pas vraiment. Je mets de l'argent de côté tous les mois mais ne souscris pas d’épargne pension.

 

Quelle est votre plus grosse dépense ?

Même si je ne dois payer que la moitié du loyer, cela n’est pas donné. J'aime aussi manger au restaurant et ces coûts s'additionnent rapidement si vous ne faites pas attention à vos dépenses.

 

A quoi détestez-vous dépenser de l'argent ?

Je préfère ne pas trop investir dans le mobilier car je ne sais pas jusque quand je resterai vivre à New-York.

 

Quelles dépenses vous procurent-elles le plus de plaisir ?

J'aime acheter des livres (art, recherche et récits non-fictionnels) et me rendre dans un restaurant étoilé une ou deux fois par an pour une occasion spéciale.

 

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ? Quels-sont vos rêves ?

Je ferais le tour du monde avec mes parents et j’achèterais des appartements à Anvers, à Vienne et à New York.

 

(eh/ll)

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.

 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ou recherchez dans 16597 autres jobs