Mon salaire Précédent

1 de 332

Suivant

Les travailleurs de 55 ans gagnent 75% de plus que ceux de 25 ans

Les employés de plus de 55 ans gagnent en moyenne 75% de plus que leurs collègues de 25 ans. Dans certains secteurs, les travailleurs plus âgés gagnent même deux fois plus que les jeunes diplômés. Quelles en sont les raisons ?

3 avril 2019

Partager

Le salaire d'un employé de 55 ans dans le secteur marchand est en moyenne supérieur de 76,38% à celui de son collègue de 25 ans. Cela signifie que, pour chaque tranche de 100 euros gagnée par un jeune de 25 ans, une personne âgée de 55 ans gagnera 176,38 euros. En plus de l'ancienneté, d'autres facteurs sont également à prendre en compte. Il est par exemple important d'examiner la responsabilité que doit assumer le travailleur de 55 ans et l'évolution qu'il a subie au fil des années. Ces observations ressortent d’une comparaison des salaires bruts à temps plein d’un panel d’employés effectuée par Acerta.

Augmentation annuelle des salaires justifiée ?

En Belgique, tout le monde connaît le concept 'd'ancienneté'. Ce terme est généralement utilisé pour indiquer le nombre d'années de service pendant lesquelles quelqu'un travaille pour le même employeur. Le salaire d'un employé augmente souvent d'année en année pour récompenser ses services rendus à l'entreprise. "L'augmentation due à l'ancienneté entraîne trop souvent une augmentation de salaire presque automatique au fil des années", explique Annelies Baelus, directrice d'Acerta Consult.

Une enquête réalisée par Acerta montre que la capacité du salarié à progresser ne coïncide pas avec son augmentation de salaire. En effet, les employeurs jugent que la 'valeur' d’un employé augmente effectivement au cours des premières années, mais cette progression n’est pas aussi linéaire et aussi continue que ne le laisse supposer le système d’ancienneté.

Annelies Baelus : "L'automatisme de la prime d'ancienneté ne correspond pas non plus à la tendance actuelle à organiser les choses 'sur mesure'. Nous vivons dans un monde caractérisé par de grandes libertés, des esprits critiques, du bouche-à-oreille ainsi qu’une tendance à l’individualisation. Un concept tel que celui de l'augmentation due à l'ancienneté est désormais remis en question sur le marché de l’emploi actuel. Par les employeurs, qui doivent augmenter le salaire d'employés qui n’ont pas grandi dans leur entreprise et pour les employés qui ont fait des progrès fulgurants mais doivent se contenter d’un échelon d’ancienneté 'normal'.

Écart salarial pouvant aller jusqu'à 114% dans les grandes entreprises

Selon l’enquête, plus l'entreprise est grande, plus les chances de croissance sont grandes. L'écart salarial entre les 25 et 55 ans est même de 114% dans les entreprises de plus de 500 employés.

Grafiek: Loonkloof 25- vs. 55-jarigen

"Il est logique que l’écart salarial entre jeunes et moins jeunes soit plus grand dans les grandes entreprises. Après tout, les petites entreprises ont souvent une structure plus plate. Par conséquent, les opportunités de croissance sont généralement plus élevées dans les grandes entreprises et cette croissance est parallèle à l’augmentation de l’âge", poursuit Annelies Baelus d'Acerta.

Différences sectorielles importantes

En analysant le secteur non marchand, les travailleurs de 55 ans (et plus) ne gagnent 'que' 48% de plus que ceux de 25 ans. C'est une grosse différence avec les 76% du secteur marchand. Cette tendance est expliquée par deux éléments :

  • Les possibilités de croissance dans le secteur social (non marchand) sont moins fréquentes, il existe des catégories d’emplois fixes et il y a moins de différenciation.
  • La structure salariale des salaires dans le secteur social assure moins d'évolution que dans le secteur marchand.

Grafiek: Loonkloof 25 vs. 55 jaar

Cependant, les différences ne se trouvent pas seulement entre les secteurs marchands et non marchands. Il en existe également au sein du secteur marchand. Dans les secteurs de la banque et de l’assurance, nous notons une différence de salaire multipliée par deux. Il en est de même dans les secteurs des produits chimiques et des métaux avec des différences salariales supérieures à la moyenne.

Les entreprises du secteur marchand présentant un écart de rémunération inférieur à la moyenne font généralement partie de la commission paritaire 200 ou de la distribution, avec une différence de rémunération de seulement 15% entre les travailleurs plus jeunes et plus âgésr.

(eh / ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?