Précédent

1 de 280

Suivant
Article suivant:

Démarrez votre recherche d'emploi en 7 jours

5 prédictions pour l'ère post-coronavirus

14 mai 2020
On entend souvent dire que le monde ne sera plus le même après la crise du coronavirus. Qu'est-ce que cela signifie pour votre emploi et votre lieu de travail ? Nous vous listons cinq prédictions au sujet du monde du travail de demain.

1. Plus d'hygiène

"L’ère post-coronavirus sera synonyme d’attention accrue à l’hygiène de la part des entreprises. C'est certain", indique Tom Palmaerts de Trendwolves, un bureau spécialisé dans l'observation des tendances. Cela signifie notamment la mise à disposition de gel hydroalcoolique et l’augmentation de moyens de se laver les mains au bureau.

La tablette ou le clavier situé à la réception de votre entreprise, avec lequel chaque visiteur s'inscrit manuellement, fera probablement bientôt partie du passé.

2. Distanciation sociale au bureau

Le bureau paysager classique était déjà sur le point de disparaître. À l'avenir, il s'agira de donner plus d'espace aux collègues afin qu'ils soient suffisamment éloignés les uns des autres ou d’utiliser des parois séparatrices.

Selon Tom Palmaerts, nous deviendrons également plus sensibles aux collègues en mauvaise santé ou malades au travail. Alors que venir travailler en étant malade était considéré comme un acte héroïque jusqu'à récemment, une personne malade au bureau est désormais jugée comme irresponsable et asociale.

3. Des horaires plus flexibles

Ces règles de distanciation influencent également la manière dont nous irons travailler. "Qui voudra s'asseoir dans un bus ou un tram bondé aux heures de pointe ?", se demande Tom Palmaerts. Dans cette optique, il voit les horaires flexibles comme une solution permettant de repartir quelque peu l'afflux de travailleurs dans les grandes villes. "N'oubliez pas que beaucoup de personnes ont déjà planifié par elles-mêmes leurs journées de travail ces dernières semaines. Même si cela a provoqué du stress dans un premier temps, le résultat est qu’elles commencent à travailler à des heures plus flexibles."

4. Travail sans contact

Le moment de supprimer les transaction d’argent en cash semble idéal. La crise du coronavirus a favorisé les paiements sans contact. "Des applications comme Payconiq ont le vent en poupe", poursuit Tom Palmaerts.

Cette tendance s’appliquera de plus en plus à notre quotidien. "Pour les livraisons, vous pourrez par exemple apposer votre signature numériquement. Les services de commande et les boutiques en ligne encourageront de telles pratiques qui sont également plus sûres pour leurs employés."

5. Plus de télétravail

Ces dernières semaines ont été dominées par les formations numériques, en plus d’une multitude de réunions en ligne. "Le travail à domicile continuera d’exister. Pas en permanence comme nous le faisons actuellement mais cette période de crise nous aura permis d’en apprécier les nombreux avantages, comme ne pas perdre de temps dans les embouteillages", insiste Tom Palmaerts.

Enfin, Tom Palmaerts adresse un message aux managers qui ont eu du mal à autoriser le travail à domicile ces dernières semaines : "À l'avenir, sachez que les managers classiques voulant à tout prix tout contrôler devront probablement chercher un autre emploi."

(wv/eh)


Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 14817 autres jobs