Précédent

1 de 39

Suivant
Article suivant:

Analyste KYC : une belle opportunité de carrière pour les juniors

Le travail et le salaire d’un Plant Manager dans une industrie 4.0

26 février 2020
"Grâce à leur empathie et leur attention aux détails, les femmes sont particulièrement performantes dans le rôle de Plant Manager" (Julide Tunali, senior manager chez Robert Walters).
Le Plant Manager a un rôle à hautes responsabilités et allie l'expertise technique et le leadership afin de définir une stratégie industrielle respectant les règles de qualité, les délais et les coûts prévus. Comment cette position et son déploiement se transforment-ils en une Industrie 4.0 ? Julide Tunali, senior manager chez Robert Walters, nous explique en quoi consiste son quotidien.

A quoi ressemble le job d’un Plant Manager dans l’industrie du futur ?

Dans un monde où l’évolution se fait à grande vitesse, le secteur industriel se renouvèle constamment. En plus de compétences techniques essentielles, Le Plant Manager doit désormais pouvoir allier la filière expertise à la filière managériale.

"Le schéma de production évoluant vers une industrie 4.0, le directeur des opérations doit être flexible en s’adaptant aux changements technologiques grâce à ses compétences techniques riches et variées", affirme Julide. "Tous les départements d’une entreprise sont en contact et répondent au Plant Manager : de l’ingénierie à la chaîne d’approvisionnement, en passant par la production et le contrôle de qualité. Il doit donc être expert dans chacun de ces départements, mais également posséder des soft-skills telles que le management agile, la fiabilité et l’autonomie".

Quels sont les enjeux pour les industries ?

"En Belgique, les entreprises industrielles portent beaucoup d’attention aux langues parlées par les candidats. A cause de la pénurie des ingénieurs belges sur le marché de l’emploi, il est difficile pour ces entreprises de trouver des profils bilingues possédant les compétences nécessaires", raconte Julide.

"L’enjeu pour les responsables du recrutement est donc d’ouvrir leurs portes à des candidats internationaux, possédant ce type de profil expert ainsi qu’une maîtrise de l’anglais".

A quel salaire pouvez-vous prétendre en tant que Plant Manager ?

Selon les données recensées dans le Salary Survey réalisé par Robert Walters, une personne possédant 3 à 6 ans d’expérience reçoit un salaire moyen brut se situant entre 80.000 et 125.000 euros par an.

Un employé en fonction depuis minimum 6 ans peut quant à lui gagner jusqu’à 150.000 euros brut par an. Enfin, un Plant Manager ayant plus de 10 années d’expérience perçoit un salaire entre 150.000 euros et 170.000 euros brut par an.

A cela sont également ajoutés des avantages extra-légaux tels qu’un téléphone mobile, un ordinateur portable et une voiture de société.

Dans quels secteurs les Plant Manager travaillent-ils ?

Selon LinkedIn Talent Insights, la plupart des Plant Managers travaillent dans le secteur de la construction. « Nous observons également une très haute demande dans le secteur alimentaire, de l’automation industrielle et dans le secteur médical » précise Julide.

La Flandres est particulièrement demandeuse de ce type de profil : 60% des emplois s’y trouvent, contre 14% pour le Brabant Wallon et 3% à Bruxelles. Julide : "cela s’explique par la forte présence des entreprises de production en Flandre".

Dans quelle proportion les femmes y sont-elles représentées ?

Seulement 10% des Plant Managers dans le monde sont des femmes, selon LinkedIn Talent Insights. La Belgique se trouve cependant au-dessus de la moyenne globale puisqu’elle recense 15% de femmes Plant Manager. Pour Julide, cela reste un chiffre très bas : "Nous avons intégré dans nos esprits que ce secteur est principalement masculin, or il n’y a pas de différence à faire entre des tâches 'féminines' et 'masculines' ".

"Au contraire, grâce à leur empathie et leur attention aux détails, les femmes sont particulièrement performantes dans ce type de tâches. Les entreprises prêtes à augmenter la diversité de leur leadership sont donc sur la bonne voie. En effet les échelons à gravir pour une femme ingénieure étant plus nombreux que pour un homme, celles qui arrivent au sommet sont d’autant plus impliquées dans leur travail".

(ss/ab) - Source : Robert Walters

  • Emplois chez Plant Manager

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ou recherchez dans 14339 autres jobs