Wanted ! Un emploi plus ‘conscient’

"Nous avons posé du Quick-Step et assemblé des meubles en kit dans les bureaux de Sinergiek" (Klaas Carrette, Unilin)

Attachez-vous beaucoup d'importance au fait que votre employeur assume ses "responsabilités sociétales" ? Pourquoi une entreprise agit-elle de la sorte ? Pour apaiser sa conscience ou y a-t-il quelque chose qui se cache derrière ce genre d'attitude ?

Une entreprise n'existe pas dans un monde vide de sens. Des défis sociaux tels que le vieillissement de la population ainsi que la pollution nous concernent tous, y compris les employeurs. Unilin, connue pour ses planchers en Quick-Step, l'a bien compris. Entreprendre de manière durable est un projet à l'agenda de l'entreprise depuis des années, et ne se limite pas uniquement à de belles paroles.


"Le profit est le moteur pour toute entreprise, mais cela ne peut jamais être le seul et unique objectif", déclare Frank Meire, chief sustainability officer chez Unilin. "Dans tout ce que nous entreprenons, nous tenons compte des attentes de nos stakeholders. Cela ne se limite pas à l'aspect financier, les dimensions sociales et écologiques sont également à prendre en considération."


Un environnement propre pour les habitants est un exemple classique, utiliser des produits générant peu de déchets nocifs et un lieu de travail sain pour les collaborateurs sont d’autres priorités types d’une entreprise durable.

Aucune obligation

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est promue par les autorités mais n’est pas obligatoire. "C’est vrai, mais nous ne pouvons pas non plus rester aveugles. Il est évident qu'une marque comme Quick-Step se doit d'effectuer sa production de manière responsable. Notre philosophie d’entreprise et nos convictions personnelles comptent beaucoup. Chez Unilin, nous croyons profondément qu'il s'agit de la seule manière de travailler pour continuer à créer de la valeur ajoutée à long terme", poursuit Frank Meire. "Le recyclage devient de plus en plus important. Nous produisons à présent des stratifiés qui s'emboîtent, s'enlèvent et se replacent facilement."


L’entreprise soutient également une série de projets et d'œuvres caritatives. "L'ASBL 'Close the Gap' en fait partie. Celle-ci donne une seconde vie à de vieux ordinateurs en les plaçant dans des institutions éducatives de pays en développement", explique Klaas Carrette, Consultant en Infrastructure chez Unilin.

Teambuilding efficace

L’équipe IT d’Unilin décida de s’occuper de l’installation des bureaux de Sinergiek, la "Maison de l'entrepreneuriat social" à Courtrai. "Nous avons assemblé des meubles en kit, posé du Quick-Step, etc. La journée était une véritable activité de teambuilding. Nous avons appris à nous connaître dans un autre contexte, en dehors du cadre de travail habituel."


L’équipe de Frank Meire a vécu une expérience similaire : elle s'est rendue utile pendant toute une après-midi dans une réserve naturelle en donnant un coup de main au niveau de la gestion forestière."

Politique

Etant donné qu’Unilin reçoit de nombreuses proposition pour venir en aide à des œuvres, une politique a été mise en place afin de définir les projets à soutenir. "Nous soutenons beaucoup d’initiatives mise en avant par nos collaborateurs", explique Frank Meire. "C’est ainsi que l’idée de soutenir 'Close the Gap' est née. Nous remarquons un réel engouement au niveau de la RSE chez nos collaborateurs."


Frank Meire l’observe également, les candidats potentiels n’y sont pas insensibles. "Ceux-ci nous posent parfois des questions très précises à ce sujet. Nos efforts pour entreprendre de manière durable contribuent aussi à soutenir l’image d’Unilin en dehors de nos murs. C’est un élément capital. Une entreprise tenant compte de l’avenir devient plus attrayante en tant qu’employeur."

Que fait-on pour la bonne cause chez Unilin ?


1. Chaque année, les collaborateurs d’Unilin organisent l’Unilin Cycling Challenge. 20 euros par collaborateur sont versés à des œuvres telles 'Caritas International Belgium'.

Togo Jungle Challenge Unilin Togo Jungle Challenge Unilin

2. Plus difficile, le Togo Jungle Challenge, une course à vélo de quelque 600 kilomètres à travers la jungle du Togo et du Bénin en Afrique.

Quelques collaborateurs ont décidé d’y participer de leur propre initiative afin de collecter de l’argent pour SOS Villages d’Enfants. Cet engagement a beaucoup touché l'entreprise qui a également décidé d'apporter son soutien financier.


3. Des projections de films réunissant des professionnels de l’IT sont aussi organisés pour la bonne cause par Amon, le partenaire de recrutement d’Unilin. Les bénéfices sont reversés à l'ASBL 'Close the Gap'.


(EH) (SC) Photo : (bd) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Quel est le job qui me convient?

12/12/2014