Vous avez perdu votre passion au travail ? 3 scénarios

Croyez-vous au concept 'Le travail, c’est le travail. Quelqu’un qui trouve du plaisir dans son travail, cela n’existe pas' ? Vous devriez continuer à lire cet article… Cela vous permettrait peut-être de (re)trouver la passion au cœur du métier que vous exercez.

La coach en carrière, Annelies Quaegebeur, connaît un tas de personnes annonçant catégoriquement : 'Le travail, c’est le travail. Quelqu’un qui trouve du plaisir dans son travail, cela n’existe pas'.


"Flegmatique, je réponds alors en souriant que, dans ce cas-là, je n’existe pas et ne sers à rien", raconte Annelies Quaegebeur. "L'incrédulité lorsqu'une personne me demande 'Vous aimez vraiment travailler ?' déclenche tout de même une sonnette d'alarme dans mon organisme. Il est vrai que trouver de la passion dans son job n’est pas évident pour tout le monde."


Aimer passionnément votre travail ou faire de votre passion votre métier, qu’est-ce que cela veut dire ? Cela peut différer d’une personne à l’autre. L’un veut travailler auprès des animaux, l’autre manipuler des chiffres toute la journée, pratiquer des interventions chirurgicales, faire le ménage, jardiner,…


"Si vous voulez savoir quelles sont vos passions, un peu d’introspection et d’enquête sur soi sont indispensables. Cela peut prendre des semaines, des mois, ou même des années et peut parfois demander un travail intense", prétend la coach Annelies Quaegebeur.

Droomjob

Vous avez perdu la passion de votre travail ? 3 scénarios 

Scenario 1. Vous avez une passion qui ne correspond pas avec ce qui figure sur votre carte de visite

Qui vous êtes 


Vous connaissez vos passions. Et pourtant, sur base de votre fonction et de votre carte de visite, personne ne pourrait les soupçonner. Quelque chose vous retient d'exercer le job de vos rêves : peut-être n’avez-vous pas les bonnes compétences, l’expérience utile ou est-ce quelque chose d’autre qui est en jeu ? Vous êtes sur le point d’effectuer un grand pas dans votre carrière ou de prendre un grand tournant ? Peut-être que votre passion n’est pas financièrement rentable ? Le slogan 'suivez vos passions' peut être un bonne base de réflexion, ce n’est pas encore un plan de carrière en soi. Selon certains, c’est parfois même un mauvais conseil.


Bonne nouvelle 


Vous êtes parmi ces chanceux qui savent ce qu’ils veulent professionnellement, c’est déjà bien ! Même si vous n’êtes pas encore en état d’avancer sur ce plan, vous pourrez au moins porter votre attention dans la bonne direction. Entre aujourd’hui et l’atteinte de vos objectifs, il y a des tas d’autres manières de vous occuper de votre passion en dehors de votre travail ou de faire avancer la réalisation de votre rêve étape par étape.


Entreprendre activement 

  • Osez parler de ce qui vous intéresse 

    Osez, vis à vis de l’extérieur, mettre des mots sur vos intentions. Cela peut vous apporter énormément.

  • Travail volontaire ? 

    Cherchez à savoir si du volontariat est possible dans le domaine de vos rêves et engagez-vous. Il est toujours bon de le mentionner sur votre CV et cela peut vous mener vers un job par la suite.

  • Cherchez une autre manière d’exercer votre passion en dehors de vos heures de travail. 

    Lire, rejoindre une association, assister à des évènements ou conférences,…

  • Ambassadeur 

    Même si vous n’êtes pas directement apte à exercer le job de vos rêves, vous pouvez toujours en devenir un ambassadeur ou devenir l’intermédiaire susceptible de faire passer l’information utile à vos amis ou vos connaissances et de les inspirer.

Scénario 2. Vous avez perdu votre passion

Qui vous êtes 

Vous avez une passion et, pourtant, vous l’avez progressivement perdue. Vous en avez peut-être fait un burn-out ou un bore-out ? Le vent a peut-être tourné et vous avez été sollicité pour exercer une autre fonction ? Ce qui était avant une source inépuisable d’inspiration et d'énergie vous semble à présent ne plus suffire à entretenir votre intérêt.


Bonne nouvelle 

Vous l’avez déjà prouvé, vous êtes une personne passionnée. L’énergie dédiée à cette passion est peut-être perdue mais cela ne veut naturellement pas dire que vous ne pourrez pas la retrouver. Cela peut être utile d’élargir à nouveau vos perspectives et de vous ouvrir à des réponses inattendues.


Entreprendre 

  • Poser un nouveau regard 

    Posez un nouveau regard sur le job que vous exercez et l’organisation dans laquelle vous travaillez. Pensez au moment où vous aviez entamé votre carrière dans cette organisation, qu’est-ce qui vous attiré à l’époque, qu’est-ce qui vous donnait de l’énergie, que trouviez-vous de génial ? Parfois nous stagnons dans la routine quotidienne et se lancer dans un nouveau projet ou travailler dans une autre équipe peut nous aider à nous faire redémarrer.

  • Entretien informel 

    Si vous pensez avoir un nouveau centre d’intérêt ou une nouvelle passion, tâchez de trouver une manière de vous tester en la matière. Parlez-en de manière informelle à quelqu’un remplissant la même mission ou faites du volontariat dans une nouvelle organisation, cela peut vous clarifier les idées sur le sujet. Cherchez à savoir si cette passion risque de perdurer ou non.

  • Préparez-vous au changement 

    Si vous estimez qu’il est temps de changer de métier, enquêtez pour identifier la meilleure manière d’opérer cette transition.

Scenario 3. Vous êtes un rebelle dépourvu d’objectifs

Qui vous êtes 

Au sens propre comme au figuré, vous papillonnez socialement. Vous n’avez jamais été le genre de personne se liant à quelque chose ou à quelqu’un et vous vous impliquez dans un tas d’activités et d’organisations. Vous cumulez peut-être même plusieurs fonctions au niveau professionnel. C'est sans doute génial mais, pourtant, vous avez le sentiment de passer à côté de quelque chose parce que vous n’avez aucun but dans la vie, aucune 'mission'. Vous pouvez vous mettre à réfléchir et limiter le nombre de domaines au seins desquels vous intervenez.


Bonne nouvelle 

Beaucoup se sentent attirés par une entreprise particulière parce qu’elle s’implique par exemple dans une mission (sociale) bien précise. D’autres opteront pour les possibilités de développement ou de leadership qu’elle propose. D’autres encore pencheront pour les bonnes conditions de travail ou simplement parce qu’il s’agit à leurs yeux d’un job génial ou d’une organisation fantastique. Il y a tant de raisons de se trouver bien dans son métier ou au sein de son organisation que le plein engagement dans une mission sociale ou un objectif n’est pas forcément nécessaire.


Entreprendre 

  • Reconnaissez que votre passion peut se développer. 

    Tout comme dans les relations, l’amitié et la passion peuvent évoluer dans votre carrière. La passion est aussi parfois le résultat d’un développement de compétences bien orienté et d’une expertise accrue, au lieu d’en être la cause.

  • Identifier ses passions, cela s’apprend. 

    En lisant certains livres ou en vous faisant aider par un coach en carrière, vous pourrez parvenir à identifier les choses que vous aimeriez faire, qui vous procureraient de l’énergie et pour lesquelles vous seriez impatient de commencer ou que vous auriez du mal à arrêter.

  • Qu’est-ce qui vous rend heureux en dehors de votre métier ? 

    Important aussi, découvrir ce qui vous enthousiasme en dehors de votre travail. Peut-être gardez-vous à l’esprit qu’un job doit vous donner une certaine sensation ? En y réfléchissant mieux, vous pourriez bien vous contenter du métier que vous exercez pour la simple et bonne raison que vous tirez suffisamment de satisfaction des choses qui ne relèvent pas de votre vie professionnelle.


(eh/sc) Avec nos remerciements à Annelies Quaegebeur, coach en carrière pour ses conseils 

Plus d'info Accompagnement de carrière , Formation , Evaluation , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle , Quel est le job qui me convient? , Développement personnel

19/09/2017