Vous aussi, vous n’arrivez qu’à finir la moitié de votre travail quotidien?

Les travailleurs belges n’achèveraient en moyenne que la moitié de leurs tâches quotidiennes. Ces résultats ressortent d'une étude menée par Office Team, un bureau d'intérim spécialisé en profils administratifs, auprès de 200 responsables RH.

18 juin 2014

Partager

Un travailleur belge s’acquitte d’un peu plus de la moitié (54%) des tâches qui lui sont assignées chaque jour. Plus d’un manager RH sur dix (14%) le déclare, les travailleurs terminent à peine un dixième de leurs dossiers pendant leur journée de travail. Seuls 3% des responsables RH belges prétendent que leurs collaborateurs parviennent à tout boucler en fin de journée.

Question : Au sein de votre organisation, quel pourcentage des tâches qui lui sont confiées un collaborateur peut-il en moyenne prendre en charge au cours de sa journée ? 

Tâches achevées (%)

Causes principales:

Selon plus d’un tiers des personnes interrogées (35%), la charge de travail excessive est la raison principale des retards au quotidien. De plus, un manque de personnel permanent (24%) et de personnel temporaire (14%) justifierait les demandes de délais supplémentaires.

Question : quelle est selon vous la raison principale pour laquelle les collaborateurs n’arrivent pas à terminer toutes les tâches qui leur sont quotidiennement attribuées ? 

  • Charge de travail excessive: 35 %
  • Manque de personnel fixe: 24%
  • Manque de collaborateurs temporaires/intérimaires: 14%
  • Accès aux medias sociaux: 10%
  • Moyens techniques insuffisants: 10%
  • Mauvaise communication et/ou management défaillant: 7%

Selon Maj Buyst, directeur OfficeTeam et Accountemps : « En raison des circonstances économiques des dernières années, beaucoup d’entreprises travaillent avec un effectif réduit. Dans ce contexte, une charge de travail trop élevée peut avoir un effet négatif sur la productivité. Etant encore très prudentes pour engager du personnel fixe, mais voulant en même temps garder leur productivité à niveau égal, elles choisissent de faire appel à du personnel intérimaire. Celui-ci va absorber la charge de travail jusqu’à ce que l'entreprise puisse libérer du budget supplémentaire pour engager de nouveaux travailleurs. »

Ecarts entre régions ?

L’enquête relève de petites différences entre les travailleurs flamands, wallons et bruxellois. En Flandre, en moyenne 59% des missions quotidiennes seraient achevées, contre 55% en Wallonie et 48% à Bruxelles.

(EH)  

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.