Votre employeur vous gâtera malgré la crise

Environ 9 entreprises sur 10 ont une attention pour leurs collaborateurs en fin d’année. Cependant, suite à la crise, 44% des employeurs ont réduit leur budget cadeaux et réception de fin d’année.

Cadeaux ou fête pour 83% des collaborateurs

70% des employeurs donnent à leurs collaborateurs un cadeau de fin d’année et une petite majorité (56%) qui organise une réception. L’un n’exclut pas l’autre, en plus. Les entreprises de maximum 20 personnes préfèrent plutôt un cadeau à la fête.

En Flandres, le cadeau est plus populaire qu’en Wallonie (74 contre 61%). Cela ressort d’une enquête menée par les secrétariats sociaux Partena et HDP auprès de 1.690 participants. L’enquête a été soumise en ligne en octobre et novembre 2012 auprès de 999 employeurs et de 570 travailleurs.

Les employeurs offrent principalement des sucreries et des chèques cadeaux

Résultats de l'enquête : oui, je donne ...

  • Un chèque cadeau : 27%
  • Du vin, des pralines (produits alimentaires) : 36%
  • Un cadeau (parapluie, valise, gadget…) : 22%
  • Autre chose : 15%

« Les employeurs qui investissent dans leur personnel avec de telles initiatives le font pour donner à leurs collaborateurs le sentiment qu’ils font partie de l’entreprise, pour les motiver et les récompenser », explique Delphine Motte, Consultante en Communication du secrétariat social HDP.

Un collaborateur sur 3 trouve le cadeau de nouvelle année tout à fait normal

Quelque 35% des employés trouvent normal que leur employeur pense à eux en décembre. La moitié considère que c’est un avantage (contre 60% en 2006). Ils ne trouvent pas tous que la fête de fin d’année soit si importante.

Plutôt de l’argent qu’une bouteille de vin

Mais le cadeau de Noël ne semble pas toujours plaire. Les travailleurs néerlandais attendent de préférence de leur patron de l’argent, en signe de respect. C’est ce que nous apprend l’enquête que le site de cartes de vœux Poobies a menée auprès de quasi 1000 ménages néerlandais. Pour les collaborateurs, le cadeau de fin d’année idéal sera tant une prime unique qu’une augmentation salariale structurelle

Mais 22% des personnes interrogées préfèrent une somme d’argent pour Noël, suivie d’une augmentation salariale (pour 15%) ou un cadeau pratique pour la cuisine (pour 14%). Etonnant, les femmes attendent plus que les hommes de l’argent sous leur sapin, au bureau. Elles sont aussi plus sensibles à un petit mot personnel de leur patron. Les hommes donnent plus souvent la préférence à une augmentation salariale ou un contrat à durée indéterminée. Seuls 2% des travailleurs attendent une bouteille de vin comme cadeau de Noël.

La ½ des employeurs donnent un chèque cadeau de plus de 35 €

« Un cadeau en liquide ou sous la forme d’un chèque cadeau à l’occasion de Saint Nicolas, de Noël ou de la nouvelle année est parfaitement déductible pour les entreprises, ce sont des frais professionnels exonérés de cotisations sociales pour autant que certaines conditions soient remplies. 75% des employeurs belges disent être au courant, même ceux qui ne donnent rien », nous informe Delphine Motte, Consultante en Communication du secrétariat social HDP.

« Le maximum déductible pour un chèque cadeau est de 35 euros. De l’enquête, il ressort que la moitié des employeurs ne tiennent pas compte de cette limite et donnent plus, sachant qu’ils ne pourront en déduire le supplément et qu’il ne sera pas exonéré de cotisations sociales. Et c’est en augmentation ; en 2006, seulement 39% des entreprises donnaient plus de 35 euros.

Impact de la crise chez près de la 1/2 des entreprises

« La crise a fait revenir 44% des employeurs en arrière. Sans grand écart entre les grandes et les petites entreprises. De ces 44% la majorité a réduit son budget et 20% a supprimé le cadeau ou la fête », détaille Delphine Motte.

Résultats de l'enquête : oui depuis la crise ...

  • Nous avons diminué les budgets cadeaux/ fête de fin d’année : 68%
  • Nous avons supprimé les cadeaux de fin d’année : 11%
  • Nous avons supprimé le drink / la fête de fin d’année : 9%
  • Nous avions supprimé le cadeau / la fête de fin d’année mais l’avons rétabli(e) : 3%
  • Autre : 9%

Sources : Partena / HDP

Plus d'info Avantages extralégaux

18/12/2012