Votre employeur peut-il vous licencier si vous êtes enceinte?

Si vous êtes enceinte, votre employeur ne peut vous licencier durant la période :

  • qui débute dès le moment où vous annoncez votre grossesse à votre employeur
  • et se termine un mois après votre congé de maternité. Si par ex. vous devez reprendre le travail le 5 juillet, vous bénéficiez de cette protection jusqu'au 4 août.
      

La période de protection peut encore commencer avant la remise à votre employeur de votre certificat médical attestant de la date probable de l’accouchement ; il suffit que votre employeur soit au courant de votre grossesse, que vous lui ayez annoncé en personne, qu’il l’ait appris d’un collègue ou tout simplement qu’il l’ait compris à la vue de votre ventre. La loi est donc assez permissive à cet égard, mais il est préférable d’annoncer votre grossesse vous-même, histoire d’éviter toute confusion ou contestation.

Que faire si vous êtes licenciée durant votre grossesse ?

  • Si vous êtes licenciée en raison de votre grossesse, vous avez droit à une indemnité équivalant à six mois de salaire brut en plus des indemnités normales de préavis.
  • Si vous êtes licenciée pour un autre motif, l'employeur doit démontrer que sa décision n'est en aucun cas liée à votre grossesse.
 

Plus d'info Parents , Licenciement

08/09/2008