Une romance au bureau ? 5 conseils ‘avisés’

Quatre travailleurs interrogés sur dix prétendent avoir noué au moins une fois au cours de leur carrière une relation avec un ou une collègue. Dans trois cas sur dix, cela a conduit à un mariage.

Une enquête menée par Careerbuilder.com avait déjà identifié le bureau comme le meilleur endroit pour trouver un partenaire, canal tout au moins plus efficace que les sites de rencontre. Helaine Olen, co-auteur du livre « The Employee Handbook for Finding-and Managing-Romance on the Job » (le guide pratique de l’employé pour trouver et gérer une romance sur le lieu de travail), dit que le bureau est le lieu où la plupart trouvent l’amour de nos jours. « Dans quel autre endroit passez-vous douze heures par jour ? »

Toutefois, un certain nombre de risques sont liés à la rencontre sur le lieu de travail. Kathleen McKenna du bureau d’avocats newyorkais Proskauer Rose nous livre donc 5 conseils pratiques - ? - pour des amours au bureau en toute quiétude.

1. Eviter le mix amour / hiérarchie

« Une telle relation est parfaitement idiote » explique McKenna. Eh oui, messieurs, vous pourriez, vite fait, vous coltiner une plainte pour intimidation sexuelle. Car souvent ce sont les femmes qui se plaignent, dans ce cas. Et il ne faudra pas beaucoup d’imagination à votre dernière conquête pour prétendre qu’elle ne vous a jamais donné rendez-vous. Comme vous êtes son patron, elle sera peut-être tentée de contrer votre ordre puisque dans ce domaine, elle n’y est pas vraiment obligée, n’est-ce pas ? Et devant le tribunal, c’est souvent le supérieur qui perd face à une telle plainte. Vous voilà prévenu…

2. Un contrat… d’amour ?

Elle est irrésistible à vos yeux ? Dans ce cas, pour éviter que d’autres soucis ne viennent vous affliger lorsque le mot Fin s’inscrira sur l’écran de votre romance, McKenna vous conseille d’instaurer entre elle et vous un « contrat d’amour ». Nouvelle preuve que les conseilleurs ne sont pas les payeurs, car à nos yeux, c’est la meilleure façon de tuer les bons sentiments… Mais bon, ainsi, noir sur blanc, les deux parties déclarent qu’ils s’engagent de commun accord dans une relation.

3. Mettre les RH dans le coup !

Si vous êtes le partenaire le plus haut placé, alors Helaine Olen y va aussi de son conseil, histoire de bannir toute intimité. Informez-en les RH de l’entreprise. Et soyez bon prince, tant que vous y êtes, déclarez de votre propre chef que c’est vous qui capitulerez si l’entreprise devait décider que votre couple ne peut plus continuer à collaborer. Quelle grandeur d’âme…

4. Réfléchir avant de commencer

Très bateau, mais un peu de morale s’il vous plait ! Pensez-vous sincèrement qu’il est intelligent de commencer une relation avec votre collègue ? Ah la passion, qu’est-ce qu’elle ne nous fait pas faire ! Mais ce n’est pas une raison de brûler les étapes. N’oubliez pas que 50% des mariages sont condamnés au divorce. Alors, vous êtes complètement refroidi, là ?

5. Prêt à perdre votre job ?

Avez-vous imaginé dans quel état vous seriez si vous perdiez votre boulot ? On le sait tous, si on a déjà eu un chagrin d’amour, que c’est insupportable de rester à proximité de son ex. Et dans beaucoup de relations qui se terminent on observe généralement qu’un des partenaire renonce à sa fonction, délibérément ou non.

Si vous êtes toujours prêt à écouter votre cœur (ou autre chose…) relisez ces 5 conseils.

Sources : Forbes.com

Plus d'info Collègues , Amour et sexe

28/09/2012