Une présentation divertissante à préparer ? 23 conseils de comédiens célèbres

Les comédiens se trouvent généralement sur scène et savent quelle histoire raconter pour que le public – souvent très critique – les écoute et partage leurs idées. Leur message doit être clair et combiner à la fois de l'information et du divertissement. Par conséquent, ils sont experts dans la manière de se présenter.

Ce sont de bons orateurs publics sachant captiver un auditoire multiculturel au travers d'une présentation. En effet, ils sont des spécialistes capables de redonner vie à un PowerPoint ennuyeux en le rendant original, intéressant et percutant.

1. Utilisez la règle de trois

"Cette règle est la structure de base pour toute blague ou idée et répond à la façon dont nous traitons l'information", explique Tim Lee. "Nous sommes devenus très habiles pour reconnaître des formes. 3 est le plus petit nombre d'éléments nécessaires pour créer un motif. Combiner de tels motifs et faire preuve de brièveté assurent un contenu plus facilement mémorisable."

2. Utiliser des anecdotes de la vie quotidienne

L'humour le plus efficace réside dans le vécu personnel car celui-ci sera de toute façon authentique et pourra facilement être façonné et raconté. Ricky Gervais s'exprime : "Comme un créateur ou un inventeur, il est de votre devoir de rendre votre auditoire tellement fasciné et excité à l'idée de vous écouter. Vos histoires et autres situations de tous les jours produiront dès lors l'effet escompté."

3. Déterminez la cause et arrivez-y rapidement

Jimmy Carr : "Ecrire des textes comiques ne repose pas uniquement sur l'écriture proprement dite, il est également question de ce que vous ne dites pas. En si peu de mots, comment puis-je parvenir à devenir le plus drôle possible ?"

4. Trouvez votre touche comique dans vos douleurs

"Pour vraiment rire, vous devez vous sentir à l'aise avec vos soucis et jouer à ce niveau", disait Charlie Chaplin. Bien qu'il ne décelait probablement pas les soucis de ses clients, faites en sorte de trouver un moyen d'appliquer cette philosophie."

5. Penser à vos échecs et à vos premières fois

"Beaucoup de personnes me demandent de l'aide pour écrire un discours drôle. Elles veulent savoir comment apporter cette fameuse touche comique. Je commence par leur dire de d'abord se regarder dans le miroir. Réfléchissez d'abord aux moments où vous étiez dans le flou total et à la manière dont cela s'est passé. Quelles sont les éventuelles fautes que vous avez commises ? Sachez que les spectateurs aiment l'humilité et l'ouverture", raconte Darren LaCroix.

6. Visualisez vos blagues

"Les présentations ont un avantage supplémentaire par rapport aux spectacles traditionnels de comédie ou de stand-up : un écran géant auquel le public peut se raccrocher pendant toute la durée de celle-ci", explique Sammy Wegent. "Dans un monde dominé par les images retouchées et où les GIF's envahissent nos appareils électroniques, l'humour visuel est plus important que jamais. Ne dites donc pas uniquement des choses comiques pendant votre présentation, montrez les également.".

7. Le côté fun est plus important que le fait d'être drôle

Andrew Tarvin indique que les gens ne rigolent qu'à un seul type d'humour. "Les faire sourire est quelque chose de complètement différent. Quand vous commencez, concentrez-vous sur le côté fun au lieu de vouloir absolument faire en sorte que tout soit obligatoirement drôle."

8. Racontez une blague

Si vous êtes parvenu à faire rire les gens, une blague peut avoir de la valeur ajoutée. L'une des favorites de Rajiv Satyal est la suivante : "Une personne rentre dans un monastère et se voit imposer un long temps de silence. Elle ne peut prendre la parole que tous les 7 ans et n'a le droit de prononcer que deux mots. Après 7 années, elle est convoquée auprès des anciens du monastère qui lui demandent quels sont les deux mots qu'elle souhaite prononcer. Celle-ci répond "Sols froids". 7 années plus tard, ses nouveaux mots sont : "nourriture mauvaise". Enfin, après une nouvelle attente de 7 ans, elle jette l'éponge et déclare "J'arrête". Un des anciens la regarde et dit : "Cela ne m'étonne guère, vous n'avez fait que vous plaindre depuis votre arrivée ici."


"Cette blague a toujours fonctionné quel que soit le contexte", déclare Sayat. Il est facile de la connecter à certaines circonstances au sein d'une organisation. L'histoire est drôle et n'est pas vulgaire, ce qui l'empêcherait d'être racontée dans un bureau.

9. Faire comme Jerry Seinfeld et utiliser des mots drôles

Il existe des mots plus drôles que d'autres, et ce peu importe le contexte dans lequel ils sont utilisés. Les mots avec un "k" sont généralement plus appréciés tandis que les mots avec un "l" le sont moins. C'est ainsi que Jerry Steinfeld écrivit une pièce au sujet de nourriture produite par Kellogg's, juste parce qu'il trouvait le mot amusant.

10. Utilisez un langage imagé

"La comédie est une histoire de détails, mais il ne faut pas en faire trop", explique Reggie Steele. "Juste assez pour décrire la situation et définir l'atmosphère. Parlez à des personnes comme si elle étaient aveugles ou comme si vous passiez à la radio. Les détails sont très importants."

11. Faites quelque chose de mémorable

Selon Sammy Obeid, "Cela peut être bon ou mauvais, mais une histoire ancrée dans la mémoire est bien plus puissante qu'un simple élément comique."

12. La blague du '1, 2,… 4'

"Si vous construisez un modèle et que vous en perturbez l'ordre au moment où personne ne s'y attend, cela aura de l'effet sur votre public", explique Rajiv Satyal. "Les blagues fonctionnent par effet de surprise. Faites part d'éléments dont les personnes se souviendront, cela les amusera d'autant plus."

13. Utilisez l'art de la plaisanterie

"Le plus beau dans une présentation d'entreprise, en comparaison avec le stand-up, est que le public peut très facilement être induit en erreur par une plaisanterie", déclare Cody Woods. "Les nombreuses présentations précédentes le confirment, cela a déjà fait son petit effet. Profitez de la situation et retirez-en les avantages."

14. Placez l'élément central de la blague en fin de phrase

"Par exemple, si l'élément central de la blague est un chat, ne dites pas 'il y a un chat dans la boîte", dites plutôt 'Dans cette boîte se trouve un chat'. Vous ne parlerez donc plus au moment où votre public devra rire", déclare Matt Kirschen.

15. Utilisez le suspense

"Il faut une accumulation de suspense pour que la blague fasse de l'effet", explique Zahra Noorbakhsh. "La tension entraîne le désir de voir un problème résolu. Si vous pouvez comprendre ce qui incommode les personnes qui vous écoutent, faites en sorte que vos blagues les délivrent de leurs souffrances."

16. Evitez d'avoir des trous de mémoire

"Développez des moyens mnémotechniques. Utilisez par exemple des images créant une interaction avec votre environnement. Celles-ci peuvent être ridicules, l'important est de les visualiser et qu'elles vous permettent de retenir vos blagues" admet Richard Sarvate.

17. Utilisez vos mains

"Parlez tout en positionnant vos mains devant vous, ne les laissez pas bêtement immobiles le long de votre corps", prévient Matt Morales. "Imaginez que vous tenez un verre dans chaque main et que, si vous bougez trop, le contenu se renverse".

18. Utilisez des figures de style : métaphores, analogies, hyperboles

"Analysez la structure de ce que vous voulez critiquer, puis choisissez une métaphore qui la tourne au ridicule", déclare Brian Carter. "Je tente par exemple d'expliquer que le marketing social organique sans aucune publicité (tout en espérant qu'il devienne viral) revient à la même chose que de conduire une voiture où d'autres personnes peuvent injecter du carburant si elles en ont envie, et espérer qu'elles le feront. L'exagération rend les choses tellement plus drôles."

19. Applaudissements

"L'hôte ne vous a pas introduit avec un tonnerre d'applaudissements ? N'hésitez pas à demander à votre public de le faire", déclare Sarah Cooper en rigolant. "Vous pouvez demander un applaudissement pour la personne qui vous a introduit, pour vous-même, pour les intervenants précédents, pour les organisateurs ou d'éventuels sponsors, mais aussi pour le public lui-même (même si cela ne vous est pas directement destiné, vous aurez tout de même le sentiment que l'on vous applaudit)."

20. Ayez confiance en les parties drôles de votre présentation.

"Vos blagues sont drôles, vous devez en être sûr et dertain", mentionne Brandon Scott Wolf. "Apportez y du caractère, de l'empathie, et laissez un peu de temps au public pour traiter ce que vous venez de dire. Ils pourront ensuite rigoler en connaissance de cause."

21. Amusez-vous

"Ne parlez pas de quelque chose qui ne vous passionne pas. Si vous développez un sujet qui vous ennuie, vous pouvez être garanti que votre public aura le même sentiment", assure Sal Calanni.

22. Une préparation minutieuse peut vous éviter de mal vous comporter

Vous veillerez à être prêt à 100% et à maîtriser votre sujet à la perfection. Cela vous procurera les connaissances et la confiance dont vous aurez besoin pour rayonner. Ecoutez également la citation de Steve Martin : "La persévérance est un bon substitut pour le talent."

23. Méfiez-vous de votre potentiel

"Eloignez-vous de votre potentiel", avertit Moran. "Cela peut vous jouer des tours. S'il s'agit de potentiel, laissez-le ainsi. C'est comme un compte en banque, il y a toujours beaucoup moins que ce que vous ne pensez."


(eh/jy) – Source : Inc.com 

Plus d'info Réunions , Heureux au travail , Développement personnel

17/09/2015