Une jeunesse heureuse influence positivement nos gains futurs

Les professeurs Jan-Emmanuel De Neve (University College London) et Andrew Oswald (University of Warwick) ont mené enquête afin d’analyser dans quelle mesure une jeunesse heureuse menait plus tard à la prospérité.

22 février 2013

Partager

D’une enquête américaine à grande échelle, il ressort que les adolescents et les jeunes adultes qui connaissent une jeunesse heureuse gagnent plus d’argent que leurs homologues moins satisfaits.

Les enquêteurs ont analysé pour cela les données de plus de 15 000 adolescents et jeunes adultes des Etats-Unis. A chaque individu, ils ont donné un certain score à 16, 18 et 21 ans, basé sur leur état de bien-être à ce moment. Ensuite, ils ont comparé ces scores au revenu annuel des participants à l’âge de 29 ans.

Qu’en ressort-il ?

Les adolescents qui ont le sentiment d’avoir été heureux pendant leur jeunesse ont plus de chances de gagner plus d’argent, une fois adultes. Les ados de 16 ans les plus malheureux gagnaient ,13 ans plus tard, 20.800 euros en moyenne. Alors que les jeunes les plus épanouis, à 29 ans, gagnaient en moyenne 28.300 euros. Ces résultats semblent aussi tenir la route lorsqu’on prend en compte d’autres facteurs importants comme l’éducation, la santé physique, le QI etc.

Pourquoi, selon les enquêteurs, les jeunes satisfaits gagnent plus tard davantage que les autres ? Parce qu’il est entre autres prouvé que des gens heureux ont plus de chances que leurs congénères plus pessimistes de décrocher un diplôme, d’être engagés quelque part et d’être rapidement promus.

Sources : Express.be & Ucl.ac.uk

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.