Une formation en construction à distance ? C'est possible

Même si cela peut sembler étrange, il est possible d'obtenir un baccalauréat en construction en suivant une formation à distance. De telles initiatives deviennent une tendance générale de la digitalisation du secteur de la construction.

La Haute Ecole 'Sint-Lukas', située en Flandre, prétend être la première à proposer un programme de baccalauréat fonctionnant grâce à un apprentissage à distance. "Il s'agit d'une formule d'apprentissage mixte", déclare Peter Gilis, chef de la formation. La formule est destinée aux travailleurs et l'enseignement se fait à distance par l'intermédiaire d'ordinateurs. Les étudiants peuvent toutefois poser leurs questions de vive voix une fois par mois. "Nous aboutirons bientôt à des prises de contact toutes les deux semaines."

L'enseignement à distance est limité

L'ensemble du projet s'inscrit dans la lignée de la numérisation. Dans des emplois nécessitant beaucoup de calculs ou de dessins, les travailleurs passent d'innombrables heures derrière leurs écrans d'ordinateurs. Cette tendance se généralise de plus en plus. Auparavant, le travail de menuisier était principalement manuel alors qu'il est désormais question de savoir gérer des machines. Les formations vont aussi dans ce sens. "Au sein de notre école, nous attachons beaucoup d'importance à la vidéo et aux cours numériques. Nous privilégions le concept de la 'salle de classe inversée' où les étudiants suivent des formations à distance et peuvent poser leurs questions par la suite", déclare Peter Gilis. "En termes de numérisation, notre école a fait des progrès considérables."


Et pourtant, l'apprentissage à distance est encore limité, surtout pour le secteur de la construction. "La première année, 15 étudiants ont commencé la formation et 12 d'entre eux l'ont terminée. La deuxième année compte actuellement 5 étudiants", explique Peter Gilis. Même si le programme a été réparti sur quatre années au lieu de trois, ce n'est pas toujours évident. "La combinaison de la formation avec un emploi la journée est assez lourde. Nous essayons d'informer les étudiants le plus tôt possible des matières à étudier. Il y a toutefois une certaine demande, ce qui nous encourage a continuer dans cette diection."


(eh)

 

Plus d'info Formation

23/05/2016