Une ferme dans un immeuble de bureau, est-ce l'avenir ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans des bureaux verts, une empreinte écologique parmi tant d'autres. Un bureau japonais a décidé d'aller encore plus loin…

2 juillet 2018

Partager

De plus en plus d'entreprises cherchent des manières de travailler de façon plus écologique. Il est également prouvé que les plantes ont un effet reposant sur les travailleurs. Cela peut aller d'une plante de bureau à un mur complètement vert ou à un véritable parc pour se promener. Au Japon, certains voient même les choses en beaucoup plus grand…

Ferme urbaine

Au rez-de chaussée et au premier étage de l'immeuble appartenant à l'entreprise Pasona, vous trouverez une mini rizière, des tournesols, des tomates et bien d'autres plantes, fruits et légumes. Ils sont tous cultivés à l'intérieur, dans des pots ou sur des étagères et les différents espaces sont tous occupés. Voilà un exemple parfait d'agriculture urbaine.

Les employés sont invités à entretenir la ferme urbaine par eux-mêmes. Cela procure des effets apaisants et stimule l'esprit d'équipe. L'endroit est également accessible au public. Cet écrin de verdure dans une ville bondée (Tokyo) permet aux habitant d'avoir leur dose de verdure et de se croire à la campagne.

Récolte

L'entreprise utilise des éclairages LED ainsi que des spots permettant de fournir suffisamment de lumière aux plantes pour survivre sans gaspiller trop d'énergie. La température est régulée par un ordinateur qui surveille en permanence la chaleur et veille à ce que la température soit idéale pour les différentes cultures. Ce système a porté ses fruits car la ferme parvient à récolter du riz trois fois par an. Un autre point positif est qu'il n'y a aucun parasite. En effet, elle est pratiquement coupée de la nature donc il n'y a pas d'insectes qui peuvent infester les différents potagers.

De plus, les 'agriculteurs' n'utilisent aucun pesticide. Cela rend les récoltes 100% organiques. Chaque plante est cultivée d'une manière différente. Au total, ce ne sont pas moins de 100 espèces qui poussent dans la ferme urbaine. Pour les tomates, ils utilisent par exemple un système de culture hydroponique. Cela veut dire que l'entreprise opte plutôt pour l'eau que pour la terre. Pour ce faire, les différents bacs de plantes sont fixés à un système leur permettant d'être facilement hydratés. Les graines peuvent germer tranquillement et de l'espace est prévu pour qu'elles puissent se développer comme il se doit. Les haricots poussent contre le mur, les laitues sont conditionnées par quatre dans des bacs spécialement prévus à cet effet. Chaque compartiment est illuminé individuellement. D'autres plantes poussent dans des jardinières aux étages supérieurs mais ne sont pas accessibles au public.

Projet Eco-social

L'agriculture urbaine est une tendance émergente, non seulement pour les entreprises mais aussi pour les particuliers. Les toits de maisons sont utilisés pour jardiner, les jardins de ville deviennent de plus en plus sophistiqués, le 'guerilla gardening' a le vent en poupe.

Le Japon compte une quinzaine d'entreprises spécialisées en agriculture urbaine. L'exemple évoqué ci-dessus est le seul situé dans le centre-ville, bien que d'autres tentatives de lancement de projet aient déjà été effectuées. Cela ne s'arrêtera pas aux fermes d'entreprise. La popularité du projet éco-social n'est pas à sous-estimer. De tels endroits ne seront pas seulement utilisés comme un moyen de distraction ou un outil de teambuilding mais bien comme une manière de former les chômeurs afin qu'ils puissent travailler dans le secteur de l'agriculture. Pasona, l'entreprise derrière ce système d'agriculture urbaine, possède aussi une série de fermes à la campagne.

Les fermes urbaines sont aussi populaires auprès des employés de bureau locaux. Ils s'y rendent pour acheter des produits frais ou se détendre au café design qui fait aussi partie du projet. Les toits et balcons sont également appréciés car ils permettent de faire pousser des fleurs et des légumes. Cela apaise le quartier d'affaires grisonnant et le rend nettement plus agréable à vivre.

Le projet a pour but de rassembler les gens et de leur donner envie d'apprendre et de se détendre simultanément. Une situation win-win qui vous permet même de rentrer chez vous avec un sac de légumes biologiques ou un bouquet de fleurs. Que demander de plus ?

Selon vous, l'avenir évoluera-t-il de la sorte ? Que pensez-vous de telles initiatives ?

(eh/jy) - Source : Unmissable Japan / Shifteast.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.