Une entreprise suédoise implante des puces dans ses employés

Beaucoup d'entreprises optent déjà pour des cartes d'identité spéciales ou des technologies d'identification qui éliminent le trousseau de clés. Une société suédoise a décidé d'aller un peu plus loin.

12 février 2016

Partager

Bon nombre d'employeurs exigent une identification de leurs collaborateurs avant qu'ils n'arrivent sur leur lieu de travail. Un simple mot de passe, un badge, une carte d'identité spéciale, une tenue vestimentaire particulière ou même une sorte de 'tatouage numérique'. Ce dernier est à la fois pratique (accès rapide et facile sans devoir se trimbaler avec des clés) et sûr (possibilité de savoir en permanence qui se trouve dans le bâtiment).


Beaucoup de moyens d'identification sont problématiques : si vous ne les possédez pas sur vous, vous restez face à une porte close jusqu'à ce que quelqu'un vous laisse entrer. Une entreprise suédoise appelée 'Epicenter' a trouvé une solution à ce problème.

Puce électronique sous-cutanée

Au sein de l'entreprise hi-tech suédoise, les employés peuvent se faire implanter une puce RFID (radio-frequency identification). Il s'agit d'un système récent qui commence à gagner en popularité. Cette technologie permet aux employés de l'entreprise 'Epicenter' d'ouvrir les portes sécurisées, d'utiliser la photocopieuse ou encore de payer leur déjeuner. Le système est actuellement en phase de test, l'entreprise étudie les différentes possibilités envisageables.


Le système a été développé par un groupe de 'bio-piratage' suédois pour la société 'Epicenter'. Cette association encourage l'utilisation des technologies relatives à la bio-optimisation. Ses membres prédisent un bel avenir aux systèmes d'implants sophistiqués qui permettront de collecter en permanence des données autour de nous et de notre environnement. Cela peut aller des capteurs intégrés dans le corps à des systèmes de communication interactifs.


Toutes ces données seront très surveillées, de sorte que des solutions puissent déjà être prévues pour des problèmes que nous n'avons pas encore vu venir (comme des maladies) ou que nous puissions recevoir des informations personnalisées. En d'autres mots, nous aurons bientôt la possibilité de rester physiquement connecté à l'Internet et à notre réseau croissant de dispositifs intelligents et d'applications.

 

Adjuvants et opposants

Tout cela est bien beau, mais est-ce que les travailleurs et les citoyens en général sont-ils prêts à renoncer à leur vie privée ? En effet, être surveillé à temps plein implique une certaine perte de liberté.


Ce que certains considèrent comme un système révolutionnaire et perçu par d'autres comme le début catastrophique d'un film d'horreur et de science-fiction. Quelle proportion de la vie privée ce système d'identification sous-cutanée gèrera-t-il ? Combien de temps cette puce de la taille d'un grain de riz restera-t-elle encore une 'option' ou un choix de vie avant de devenir une généralité ?


Le système connaît toutefois un certain nombre de partisans. Bien que les puces ne soient pas encore capables de beaucoup plus qu'ouvrir les portes ou enclencher les photocopieuses, le potentiel est énorme. Beaucoup de personnes sont prêtes à se porter volontaires et à tenter cette expérience pleine de potentiel qui doit encore être découvert.

 

 

Et vous, vous feriez-vous implanter une puce si votre entreprise vous le proposait ?


(eh/jy) – Sources : The Know / Naturalnews.com / BBC.com / Dailymail.co.uk 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.