Une attitude positive : la clé du succès des chercheurs d’emploi

La recherche d’un emploi s’avère souvent décevante et frustrante. Et pourtant il est toujours essentiel de garder une attitude positive. Cela ressort d’une enquête de l’Université du Missouri.

« La recherche d’emploi peut être un moment stressant dans la vie d’un individu, surtout pour les jeunes diplômés », explique Daniel Turban, professeur en management au Trulaske College of Business (Université du Missouri). « On ressent un véritable soulagement lorsque l’on décroche enfin un job. »

Affectivité

Dans son étude, Turban enquête sur l’affectivité positive et négative des jeunes diplômés pendant leur (éprouvante) recherche d’emploi. Des affectivités positive et négative sont selon le professeur les caractéristiques individuelles qui influencent la manière dont un individu voit et comprend le monde.

« L’affectivité négative et l’affectivité positive ne sont pas des pôles opposés et les gens présentent des signes des deux à la fois », explique Turban. « Les personnes à l’affectivité positive ont plus d’énergie, sont plus optimistes et se rétablissent plus vite suite à des évènements stressants. Cela les rend plus proactifs pendant leur recherche d’emploi parce qu’ils se remettent plus vite des refus que les autres. »

Rester positif

C’est pourquoi Turban insiste sur l’importance de rester positif et de garder sa motivation durant toute cette période si pénible soit-elle.

« Le mieux qu’un chercheur d’emploi puisse faire est d’établir un planning et de l’exécuter. Les gens qui ont un plan et s’y attèlent de manière intensive en continuant à rechercher avec optimisme auront le plus de succès dans leurs démarches. Même s’ils sont frustrés. Ils se remettent plus vite des échecs que les autres parce qu’ils ont un plan auquel se tenir. »

Sources : Psy.org 

Plus d'info Recherche

25/06/2013