Une application 'Tinder' pour le personnel dans l'horeca

En moins d'un an, Ploy a connu un véritable succès dans la ville d'Anvers. Cette application, qui met en relation des propriétaires de restaurants et des employés dans l'horeca, sera bientôt activée dans le Limbourg. "Il s'agit d'un grand pas en avant, et ce tant pour nous que pour notre personnel", explique Luc Vandeweyer, directeur du Bar Bib à Genk et premier établissement limbourgeois à tester Ploy. Randstad, qui est à la base du projet, a également l'intention d'élargir les possibilités de l'application à d'autres secteurs.

11 mai 2017

Partager

"En Juin, nous serons officiellement présents dans le Limbourg" (Kirsten Blanckaert et Katrien Geert, de l'entreprise Ploy)

"Jusqu'à récemment, en tant que société de recrutement, nous n'étions pas vraiment actif dans l'horeca", explique Katrien Geerts de l'entreprise Randstad, initiatrice du projet Ploy. "Cependant, nous avons décelé de nombreuses opportunités suite à l'introduction de la caisse enregistreuse et de la nouvelle législation autour des flexi-jobs. Les entrepreneurs dans la restauration avaient du mal à proposer des postes flexibles et étaient noyés dans la bureaucratie. D'autre part, nous avons constaté que beaucoup de travailleurs dans la restauration cherchaient du travail via les médias sociaux. Ils se retrouvaient confrontés à des tas de formulaires et de procédures en matière de statut et de rémunération. Nous avons donc décidé de mettre au point l'application Ploy, en collaboration avec le groupe informatique Cronos. Cet outil combine toutes les fonctions RH présentes dans l'horeca."

Favoris

Kirsten Blanckaert, employée chez Randstad, explique comment fonctionne Ploy. "En fait, il y a deux applications qui sont liées l'une à l'autre : une pour les gestionnaires de restaurants (Ploy Pro), l'autre pour les employés (Ploy). Les deux parties ne doivent s'enregistrer qu'une seule fois. L'employeur donne une série d'informations sur son établissement, les codes vestimentaires de rigueur, les profils recherchés, la rémunération, etc. D'autre part, les candidats potentiels peuvent mentionner leur expérience, leur âge, leur moyen de transport, leur statut, leurs disponibilités, etc. Qu'ils soient étudiants, indépendants complémentaires, retraités ou de véritables professionnels du métier, cela n'a pas d'importance.

Ensuite, le patron d'un restaurant (ou son chef coq ou son serveur attitré) peut rédiger une offre d'emploi. Grâce à l'application, il est très facile d'indiquer quel est le profil recherché, l'horaire de travail, la rémunération, etc. Ces annonces peuvent être envoyées à tous les candidats répondant à certains critères ou à une série de personnes déjà connues dans le milieu de la restauration. Les candidats reçoivent l'offre sur leur smartphone, peuvent y répondre et accepter une offre en cas d'accord avec un restaurateur. A la fin de la période de travail, le patron confirme le nombre d'heures travaillées via l'application et, trois jours plus tard, l'argent est sur le compte de l'employé."

Ploy

L'avantage de Ploy est que toutes les formalités légales, financières et administratives sont automatiquement remplies. "Dans les coulisses, le système analyse si l'employé est autorisé à travailler (en tant qu'étudiant ou indépendant complémentaire) et s'il satisfait aux conditions légales en matière de rémunération", explique Katrien Geerts. "Tout est mis en place pour que la déclaration dimona et les paiements soient effectués de façon automatique. Une formule all-in qui fait preuve de simplicité et de stabilité. Depuis le lancement du projet pilote à Anvers il y a un an, Ploy n'a jamais connu de problème technique."

Screening

Le succès dépend du nombre de restaurants et d'employés qui y participent. "Nous avons déjà construit une solide base de données à ce niveau. Rien qu'à Anvers, nous avons enregistré 500 entreprises de restauration et 5.800 travailleurs. Au total, plus de 5368 shifts ont déjà été prestés grâce à l'application Ploy. Les gens sont tellement satisfaits que nous allons nous développer dans le Limbourg. À l'heure actuelle, nous consolidons notre base de données et contrôlons les employeurs et les candidats. Nous vérifions par exemple que l'expérience mentionnée soit tout à fait correcte. D'ici le 01 juin, nous aimerions lancer officiellement Ploy dans le Limbourg grâce à un vaste réseau d'employés motivés et d'entreprises de restauration."

Juste des boutons sur un écran

Luc Vandeweyer, directeur du Bar Bib à Genk, utilise Ploy depuis la phase de test. "L'année passée, nous devenions fous à cause de la quantité de paperasse qui devait être remplie afin d'engager de la main-d'œuvre temporaire. Nous avons donc cherché une alternative conviviale", explique-t-il.

"Nous sommes tombés sur Ploy. Nous remplissons actuellement nos postes vacants via des travailleurs que nous connaissons et l'application permet de toucher des groupes très ciblés. Cela fonctionne extrêmement bien. Deux heures après la publication d'une annonce, une personne est prête à travailler directement dans notre restaurant. A l'aide de quelques touches sur un écran, toute l'administration est traitée. Nous trouvons cela fantastique. Un autre avantage est qu'une équipe de personnes spécialisées se cache derrière le système. Dans les rares cas où cela s'avère nécessaire, nous appelons brièvement Randstad qui s'occupe immédiatement de résoudre notre problème."

Evaluation

Ploy travaille également avec un système d'évaluation où tant les employeurs que le personnel des restaurants peuvent s'attribuer des notes les uns aux autres. Ainsi, d'autres utilisateurs savent à quoi s'attendre au niveau de la qualité de l'offre et de la demande et ils peuvent mentionner si certaines personnes ne respectent pas les normes et les contrats.

Randstad songe à développer Ploy dans d'autres secteurs, en particulier là ou de la main-d'œuvre temporaire et flexible est nécessaire, comme par exemple dans la distribution, la logistique, l'événementiel, etc.

(eh/jy) - Photo: (sd) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.