Un travailleur sur quatre trouve l’amour au travail

Verliefd op de werkvloer

Jobat a demandé à 9 500 Flamands comment cela se passait pour eux au niveau amoureux sur leur lieu de travail. Le résultat ? Plus d’un travailleur interrogé sur quatre a déjà eu une relation avec une personne rencontrée par le biais de son travail.

En réalité, ce résultat est loin d’être étonnant, car plus de la moitié des sondés estiment qu’il devrait pouvoir être permis de flirter pendant les heures de travail. Un tiers des travailleurs flamands flirtent donc régulièrement au bureau. Et ceux qui ont déjà un partenaire exercent leur charme au travail, même si la moitié des travailleurs avec partenaires estiment que draguer des collègues n’est pas une bonne idée.

Les femmes ont plus souvent des relations avec leur patron.

28 pour cent des travailleurs flamands ont déjà rencontré un(e) partenaire au travail. Si le plus fréquent est de voir des collègues tomber amoureux (81 %), il y a aussi des relations qui se créent avec des subordonnés (7 %) et des clients (4 %). Les femmes ont plus souvent une relation avec leur patron, même si cette situation est probablement due au fait qu’il y a moins de femmes dans des fonctions dominantes.

Pas moins de 84 pour cent de toutes les personnes interrogées trouvent logique que des relations naissent sur le lieu de travail. Pourtant, tout le monde ne trouve pas – loin de là – que c’est une bonne idée d’entamer une relation au travail. Selon la moitié des travailleurs, ce genre de situation entraîne immanquablement des problèmes, ce qui amène 40 pour cent d’entre eux à penser que les collègues qui ont une relation au travail auraient tout intérêt à la cacher.

Plus d'info Collaborer , Amour et sexe

13/02/2009