Un membre de votre équipe semble prêt à signer son départ ? Agissez !

Retenir à l’effectif un bon élément sur le départ, c’est un des gestes responsables que l’on attend de tout bon manager. Recruter coûte cher, parfois le métier est en pénurie et perdre un talent n’est presque jamais une bonne opération. Recette pour anticiper sa décision et réécrire l’histoire.

7 août 2013

Partager

départ

Tout d’abord, êtes-vous personnellement impliqué dans la démarche ? Si vous êtes son manager direct, la réponse est plus que probablement oui ! C’est vous qui le suivez au quotidien et qui le connaissez suffisamment.

Chronique d’un départ annoncé

Si vous êtes particulièrement attentif, plusieurs signes peuvent vous mettre sur la voie et vous inciter à une vigilance accrue. Voici les signes de démotivation manifeste les plus courants que vous observerez chez votre collaborateur tenté d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte que dans votre équipe :

  • Coups de fils personnels, et pour lesquels il a tendance à s’isoler ;
  • Congés d’une ½ journée par semaine ;
  • Horaires de travail soudainement raccourcis ;
  • Fréquents dossiers remis bâclés ;
  • Apartés réguliers avec des proches collègues ou avec les membres les plus retors de l’équipe ;
  • Réseau personnel réactivé, inscription sur plusieurs réseaux sociaux professionnels ... ;
  • De moins en moins d’initiatives à son actif ;
  • Changements d’attitude parfois subtils : moins souriant, moins enthousiaste ...

Facteurs de risque

Certains profils ont plus la bougeotte que d’autres : les jeunes diplômés sont pressés de progresser, les informaticiens désirent se voir confier de nouvelles missions, etc.

Les collaborateurs assis sur la même ‘chaise’ depuis plusieurs années sont supposés s’embêter. Au bout de 3 ans à faire la même chose, quoi de plus normal que votre collaborateur s’ennuie ?

Conseils à usage du manager bienveillant

  • D’une manière générale, il est conseillé d’entretenir avec chaque membre de l’équipe de bonnes relations de proximité et d’être à leur écoute. Ce ; afin de détecter rapidement le moindre changement chez eux.
  • A ceux de vos collaborateurs qui sont au même poste depuis un bout de temps, proposez de nouvelles missions. Voire invitez-les à y réfléchir et à proposer eux-mêmes un changement quelconque. Vous vous ferez ainsi très vite une idée sur leurs intentions cachées. Si l’un refuse, vous pouvez quasi être sûr qu’il prépare son départ.
  • Au moindre symptôme, voire au moindre doute, fiez-vous à votre ressenti et sondez ! Faites parler votre collaborateur, de préférence dans un cadre informel. Posez des questions ouvertes, style ‘ Comment te sens-tu actuellement à ton poste ?’. Et ne vous contentez pas vite de ses réponses. Creusez ; plus il parlera de lui, plus il vous livrera des données précieuses sur son état d’esprit. Vous pouvez aussi enquêter auprès de ses collègues mais sans poser de question frontale, plutôt ‘tu ne trouves pas qu’il n’a pas l’air en forme’ et en toute discrétion bien sûr.

(sc) - Sources : linternaute.com

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.