Un job pour le moins étrange : sirène professionnelle

Un des jobs les plus bizarres au monde est sans nul doute le métier de Staycy McConnell, américaine de 31 ans. Elle nage tous les jours dans le Weeki Wachee Springs State Park comme sirène professionnelle.

7 septembre 2012

Partager

L’attraction phare du parc touristique Weeki Wachee Springs en Floride est le show de la sirène qui trois fois par jour, 7 jours par semaine, attire une masse de visiteurs. Staycy McConnell, une des remarquables sirènes du parc, passe en conséquence le plus clair de son temps sous l’eau lorsqu’elle travaille.

Pas si facile qu’il n’y parait

En fait, exercer ce job peut être vraiment désagréable. La température des sources d’eau douce Weeki Wachee se situe entre 21 et 23 degrés, tandis que la température idéale pour se baigner est plutôt de 28 à 30 degrés. Pour nager dans des sources d’eau douce fraiche trois fois par jour quelque 30 à 40 minutes, il faut donc beaucoup d’endurance. En plus, nager avec une queue de la sirène qui pèse environ 7 kg est vraiment peu pratique. « Vous devez vraiment nager comme si vous aviez une seule jambe et non deux. Ce n’est pas si facile que cela en a l’air », raconte McConnell. Nager ainsi comme si c’était inné, c’est précisément ce qui différencie les sirènes professionnelles des amateurs. « On ne doit absolument pas s’apercevoir que vous avez des soucis en dessous de l’eau. »

Le crawl de la sirène

Les sirènes féminines comme masculines s’entrainent de longues heures durant pour connaître la technique spécifique nommée The Mermaid Crawl (ou Le crawl de la sirène). McConnell: « C’est très important de rayonner de grâce et de naturel. » En plus chaque show suit une chorégraphie qui lui est spécifique ; avec entre autres de la nage synchronisée. A ne pas sous-estimer, surtout lorsque l’on sait que les sirènes, femmes et hommes, doivent encore respirer sous un tuyau en caoutchouc.

Le job n’est donc pas donné à tout le monde. Selon McConnel, ce sont souvent même les nageurs les plus formidables qui ne sont pas faits pour le métier, notamment parce que leurs mimiques sous l’eau sont moins élégantes.

La seule chose que l’Américaine Staycy McConnell ne trouve vraiment pas drôle à son travail c’est qu’il faut beaucoup nager. Et c’est pourtant là le cœur du job de sirène professionnelle !

VIDEO : les sirènes de Weeki Wachee en action

 

Sources : Businessweek.com  

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.