Un étudiant peut-il prendre congé ?

étudiante jobiste

Vous êtes engagé en tant qu’étudiant jobiste et vous voudriez faire le pont ? Ou, pour une raison ou une autre, vous absenter du bureau ? Mais pouvez-vous pendant votre job d’étudiant prendre congé ou demander une absence justifiée ? Nous avons posé la question à Stijn Demeestere, avocat chez Lydian ...

Récupération des jours fériés

Vous êtes un de ces étudiants jobistes acharnés qui se retroussent les manches les jours de fêtes, alors vous avez droit à un jour de récupération à titre de compensation. Vous avez travaillé moins de 4 heures, vous avez droit en toute logique à un demi jour. La récupération doit être accordée dans les 6 semaines et ne peut tomber avec un jour où l’on ne travaille pas normalement, par exemple un dimanche ou un jour de repos complémentaire.

Rn plus, étant donné que c’est un jour de fête payé, vous avez droit à un salaire pour les heures prestées un jour de congé légal comme pour le jour ou le demi jour de récupération. Vous perdez votre droit à la récupération si vous ne le prenez pas avant la fin de votre contrat ou au plus tard avant l’échéance du délai de six semaines. Votre employeur n’est en effet pas obligé d’encore vous payer un jour extra à titre de compensation. Vous avez donc tout intérêt à bien observer la règle.

Vacances

Un étudiant jobiste ne peut pas prendre de congés payés. En Belgique, on ne construit son droit aux vacances que dans la mesure où l’année précédente, on a été asujetti à la sécurité sociale. Les étudiants jobistes étant exonérés d’ONSS, ils n’ont donc pas droit aux congés payés.

Absence légale

Un étudiant jobiste peut bien, comme d’autres travailleurs, prendre une absence justifiée. Il se peut que vous tombiez dans un des cas définis par la loi avec maintien du salaire, entre autre suite à un événement familial, comme le décès d’un parent proche. En plus, vous pouvez prendre des congés sans solde pour des raisons imprévues, des cas de force majeure, par exemple, l’hospitalisation d’un membre de votre famille, des dégâts chez vous suite aux intempéries, etc. Le nombre de jours de congés est limité, mais on ne doit pas les rattraper à posteriori.

Avec nos remerciements à Stijn Demeestere, avocat chez Lydian. 

Plus d'info Etudiant jobiste

20/08/2012