Un entretien d’évaluation n’est pas un entretien de fonctionnement

La différence entre un entretien d’évaluation et un entretien de fonctionnement n’est pas toujours claire pour tout le monde. Beaucoup d’employeurs ne font pas non plus de différence entre les deux.

Pourtant, ces deux entretiens ont des buts bien différents. Ils se font bien trop souvent en même temps et se confondent. Ce qui n’est pas une bonne idée.

Objectifs atteints?

Un entretien d’évaluation est souvent organisé à l’automne. Le manager et l’employé observent alors le passé: l’employé a-t-il suffisamment atteint les objectifs qui avaient été fixés ?

Mais se contenter d’organiser un entretien d’évaluation dans une entreprise n’a aucune utilité. Un tel entretien doit être intégré dans un cycle d’évaluation plus vaste, autour duquel toute la politique de gestion du personnel est organisée. Car avant de pouvoir voir au cours d’un entretien d’évaluation si un employé a atteint ses objectifs, il faut bien sûr commencer par déterminer des objectifs.

Le cycle d’évaluation

Un cycle d’évaluation contient 3 piliers:

  • Un entretien de planning. Les accords entre manager et employé sont ici fixés. Quels objectifs l’employé tentera-t-il d’atteindre au cours de l’année prochaine ?

  • Un entretien de fonctionnement. Au cours de l’année, le manager et l’employé ont un nouvel entretien, sur un pied d’égalité. Le but de cet entretien est d’améliorer le fonctionnement de l’employé et la collaboration mutuelle. Les points négatifs sont détectés : quels points peuvent être ajustés pour que les objectifs soient atteints, l’employé a-t-il besoin de plus de soutien ou d’une formation, etc.

  • Un entretien d’évaluation. C’est à ce moment là que le manager donne son avis sur l’employé. C’est là toute la différence avec l’entretien de fonctionnement au cours duquel manager et employé sont égaux. Grâce à cet entretien de fonctionnement, l’entretien d’évaluation ne devrait contenir aucune surprise. L’entretien d’évaluation offre aussi bien souvent une réponse à la question ‘une augmentation ou non ?’.

Dans le meilleur des cas, il s’agit de 3 entretiens distincts. Mais nombreuses sont les entreprises qui choisissent le côté pratique et font de l’entretien d’évaluation de l’année 1 et de l’entretien de planning de l’année 2, un seul et même entretien.

Plus d'info Evaluation , Gagner plus / moins

03/01/2012