Un bon stage ne se trouve pas en claquant des doigts

"Je ne me suis senti comme un stagiaire que pendant quelques heures", déclare Sam Borms (au centre de la photo entre Laura Rampelberg et Christophe Cleeren – PwC Belgium).

Au travers de stages, les étudiants apprennent à faire connaissance avec le monde professionnel. Les matières apprises à l'école sont appliquées de façon pratique, et les professeurs reçoivent du feed-back pour savoir si leurs cours reflètent bien la réalité professionnelle. Attention, un bon stage ne se trouve pas en claquant des doigts.

Pour décrocher un stage dans le bureau de consultance et d'audit PwC, les candidats doivent passer par un processus de sélection rigoureux.

Les stagiaires se font une idée des emplois et de l'ambiance chez PwC

Au cours de leur stage chez PwC, les étudiants découvrent en quoi consiste une journée de travail type et mettent leurs connaissances académiques en pratique. Ils se font également une idée des différents emplois et de l'ambiance qui règne chez PwC. Chaque année, plus de 100 stagiaires triés sur le volet sont accueillis dans les différents départements.


Sam Borms a 22 ans et suit un master en économie d'entreprise à la Solvay Brussels School. En septembre 2015, il a effectué un stage d'une durée de 5 mois au sein du département 'Corporate Finance' chez Pwc. Il lui reste encore une demi-année d'étude afin d'être diplômé.


"Lorsque j'ai dû choisir une entreprise où effectuer mon stage de fin d'études, PwC fut une de mes choix de prédilection. En tant qu'étudiants, nous avons l'avantage de pouvoir entrer en contact avec les différents secteurs et de nous faire une idée de la direction que nous allons prendre après avoir obtenu notre diplôme. De plus, nous pouvons nous démarquer sur le marché de l'emploi grâce à ces différents stages."

Avantage réel

Chaque année, PwC accueille plus de cent stagiaires. Cela offre également certains avantages à l'entreprise. Après cinq mois, l'organisation a une image précise de ce que vaut l'étudiant. "Si les deux parties sont satisfaites, cela peut déboucher sur une offre d'emploi concrète", explique Laura Rampelberg, Career Events Officer chez PwC. Décrocher un stage ne se fait donc pas du jour au lendemain : les candidats doivent participer à des journées de sélection et suivre l'ensemble de la procédure de recrutement.


Tout le monde est-il satisfait ? Oui, et ce également à Solvay, déclare Estefania Fuentes, Career Services Manager au sein de la business school. "Il est important que les étudiants terminent leurs études après leur stage. Nous obtenons donc un feed-back direct de nos programmes en fonction de ce qui se passe sur le marché du travail."

Vers un CDI ?

Christophe Cleeren, senior manager chez PwC et 'parrain' de Sam, précise que PwC veut surtout rendre les stagiaires curieux, motivés et avides d'apprendre de nouvelles choses.


"Sam apprend très rapidement, nous lui montrons ce que nous attendons et lui expliquons les différentes étapes pour y parvenir. Il peut ensuite commencer à travailler et non planifions régulièrement des sessions de feed-back." Sam travaille au sein de l'équipe de Christophe et est notamment occupé à développer un 'pitchbook' pour un prestataire de services. Cela se passe toujours sur base d'analyses approfondies et d'études de marché. Un senior manager tel Christophe rend ensuite visite au client. "Je suis encore récemment allé  chez un client pour faire une présentation sur laquelle Sam avait travaillé. Espérons qu'un nouveau contrat sera signé, je croise les doigts."


Sam Postulera-t-il chez PwC après ses études ? "Oui", nous dit-il. "Je me sens bien ici. Ce que j'apprécie le plus est que je ne me suis senti comme un stagiaire que pendant quelques heures. J'ai ensuite reçu des tâches à effectuer et je faisais directement partie de l'équipe." Une équipe qu'il rejoindra peut-être à nouveau d'ici six mois…


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Jeune diplômé , Premier emploi , Stage

13/03/2017