Trop travailler ? 5 étapes fatales

Aux Pays-Bas et en Flandre, plus d’un million de managers et de professionnels sont aux prises avec le stress et le burn-out, et ce parfois sans même en avoir conscience. Leur énergie et leur endurance sont mises à rude épreuve et ils finissent tôt ou tard par plonger dans un cercle vicieux : ils travaillent de plus en plus dur.

3 avril 2018

Partager

Tâchez de reconnaître les 5 phases de ce phénomène et évitez que cela ne vous arrive. "Il s’agit souvent du responsable d’une équipe, d’un projet ou d’une entreprise qui a un sens aigu des responsabilités", explique Heidi Does, coach en Slow Working. "Ils sont consciencieux et s’engagent jusqu’au bout quand ils croient en quelque chose. Ils ne se découragent pas à la moindre charge de travail supplémentaire. Tenir le coup et persévérer sont leurs forces." Pourtant, continuer dans cette direction sans se fixer des limites est dangereux. Tôt ou tard, nous tombons dans un cercle vicieux dont nous ressortons - ou pas - complètement épuisés…

Voici les 5 étapes de ce cercle vicieux :

Etape 1 : vous prenez trop sur vous

Vous avez trop de projets sur les épaules et faites de votre mieux pour tout mener le mieux possible. Vous déléguez peu et pensez que vous irez plus vite de la sorte. Et puis, vous connaissez mieux que quiconque le niveau requis. Vos collègues en sont également conscients et ne manquent pas de profiter de votre perfectionnisme en essayant de vous refourguer d’autres tâches. Et vous dans tout cela ? Vous encaissez et serrez les dents.

Etape 2 : vous ne voyez plus le bout du tunnel

Vous avez tellement de choses à faire que vous perdez votre vue d’ensemble et ne parvenez plus à distinguer l’essentiel de l’accessoire. Vos collègues savent que, s'ils vous remettent un dossier, ils se diront qu’ils n’auront plus à s’en occuper. Avant même de vous en apercevoir, vous réglez les délais et les soucis des autres en priorité et perdez du temps que vous auriez pu consacrer à vos propres projets.

Etape 3 : vous vous perdez à jouer au héros en mettant de côté les dossiers réellement intéressants

Votre implication commence malgré tout à connaître ses limites. En phase 3, votre attention se situe principalement dans l’exécution des tâches opérationnelles, à savoir jouer au pompier et vous occuper des bons dossiers. Entretemps, les activités habituelles doivent aussi être assurées : répondre aux e-mails, assister aux réunions, rendre visite aux clients etc. Même si vous travaillez dur, votre to-do list vous paraît de plus en plus longue. Décrocher ne fait pas partie de votre vocabulaire, donc vous continuez à travailler à longueur de journée…

Etape 4 : vous n'éprouvez plus de plaisir au travail

Vous perdez progressivement toute satisfaction au travail et votre mission ne se limite plus qu'à la simple exécution des tâches. Au fur et à mesure que votre to-do list se vide, vous espérez avoir plus de temps pour les choses qui sont importantes à vos yeux. Peut-être continuerez-vous à travailler à la maison le soir ou le week-end ? Vous pourrez ainsi tenir le rythme et retirer plus de plaisir de votre travail. Vos épaules ne feront en revanche que s’affaisser davantage.

Etape 5 : vous perdez votre statut d’expert

Vous avez travaillé dur et, en fin de compte, il ne vous reste rien. Vous héritez à nouveau d'un tas de questions et de nouveaux projets que vous ne pouvez, selon vous, refuser. Les attentes et les priorités des autres vous rongent un temps précieux et réclament toute votre attention. Ce cercle vicieux ne fait que redémarrer de plus belle. Plus cela se passe, plus vite votre statut d’expert dans votre domaine d’activités en souffre.

Pourquoi ? Parce que, dans un tel chaos, vous ne parvenez plus à consacrer du temps à développer vos talents ni à entretenir vos qualités. Vous manquez de temps et de concentration pour vous occuper des projets et missions vous convenant et correspondant à votre expertise. Heidi Does : "Si vous ne voulez rien y changer, vous continuerez à reproduire ce schéma, ce qui se traduira tôt ou tard en excès de stress ou en burn-out."

Il est important de reconnaître les phases de ce cercle vicieux, et ce le plus en amont possible. Que ce soit chez vous-même, chez vos collègues ou vos collaborateurs, plus tôt vous détecterez les signaux et prendrez vos responsabilités pour parer à la situation, plus vite vous stopperez leurs effets destructeurs. Ce n’est que de cette manière que vous parviendrez à passer à côté d’un excès de stress et d'un burn-out."

(EH) (SC) Source : www.doesmindful.nl 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.