Travailler trois mois en Espagne ? Pas de problème si vous êtes un bon élément

Jeroen Evens, copywriter pour l'agence de marketing en ligne Zaboe, en avait marre de la grisaille belge et rêvait de pouvoir travailler au soleil.

13 juin 2018

Partager

Qui aurait pu imaginer qu’on lui donnerait l’autorisation de travailler en Espagne pendant trois mois ? Cela n’a pas posé de problème à son manager Toon Craenen. "Si un employé est heureux dans sa vie privée, cela l’aide à bien se sentir sur son lieu de travail", tel est le raisonnement de Toon Craenen.

Un employeur exige beaucoup de flexibilité de ses employés. Ceux-ci attendent également de même de leur patron afin que tout le monde entretienne des bons rapports avec tout le monde. De nos jours, la recherche de personnes qualifiées est de plus en plus difficile. L’employeur doit faire des efforts pour garder le contrôle de l'équilibre travail-vie privée de ses employés. Mais jusqu'où les deux parties peuvent aller dans leurs demandes ? Pour l’agence Zaboe, nous pouvons parler de situation 'extrême'. Son directeur Toon Craenen s'explique : "Jeroen est venu me parler d'une opportunité qui lui avait été présentée. Un de ses amis espagnol venait en Belgique pour trois mois et laissait son appartement vide pendant cette période. Jeroen m’a demandé s’il pouvait passer trois mois sous le soleil espagnol tout en travaillant selon les mêmes horaires qu’en Belgique."

Heureux

Le directeur de Zaboe n'y a vu aucun inconvénient et lui a donné son feu vert. "En fait, le travail de copywriter effectué par Jeroen peut très bien se faire à distance", explique Toon Craenen. "Nous restions en contact via Facetime, Skype ou par e-mail pour les briefings et les feedback. Cela a très bien fonctionné."

Il y a une philosophie derrière l'octroi de demandes sortant de l’ordinaire. "Chez Zaboe, nous trouvons important que nos employés se sentent bien dans leur peau", explique le directeur. "Si un employé est heureux dans sa vie privée, cela l’aide à bien se sentir sur son lieu de travail. L’emploi du temps de nos collaborateurs n’est pas de type 'nine-to-five'. Vous ne pouvez pas être créatif sur commande donc nous commençons petit à petit à mettre en place un régime de travail flexible."

Réfléchir

L'expérience espagnole de Jeroen a été un succès. "Il a fait du très bon travail pendant ces trois mois et nous a livré du contenu de qualité. Cela prouve encore une fois que certaines personnes, souvent les plus créatives, ont parfois besoin d'une endroit où elles peuvent s’évader et stimuler leur imagination. Travailler dans un open space ne fonctionne pas pour tout le monde."

Jeroen Evens confirme les dires de son patron : "Je suis quelqu'un qui aime voyager et expérimenter de nouvelles choses. Je n'aime pas être coincé dans des structures fixes. En Espagne, j’ai séjourné sur une île magnifique et tranquille où je pouvais travailler tout en rencontrant beaucoup de monde. Cette expérience a stimulé ma créativité. Le fait de pouvoir travailler au soleil y a clairement contribué. Pour moi, ce fut une expérience extrêmement positive et celle-ci vaut la peine d'être réitérée."

(eh/ll) / Photo: HBvL

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.