Tout l’intérêt d’un café de bonne qualité

La machine à café sur le lieu de travail entraîne certains coûts, mais les Facility Managers sont contre le fait d’en faire l’économie. En effet, fournir une bonne tasse de café est un investissement dans la satisfaction des collaborateurs.

De plus en plus de travailleurs boivent leur café au bureau plutôt qu’à la maison. Pas de problème, si ce n’est que les collaborateurs deviennent aussi plus critiques. Le café du bureau ne peut plus être synonyme de boisson vaguement aromatisée à laquelle se réfèrent encore les clichés laconiques circulant sur le lieu de travail.

Investir dans la qualité et l’expérience

Les travailleurs prennent leur consommation de café au sérieux, l’employeur doit donc en faire tout autant. Fini le café instantané, les grains fraîchement moulus sont privilégiés.

"Même une tasse de café ingurgitée rapidement à la machine du bureau doit être de bonne qualité", explique Ellen Heesen, responsable du service café chez Office Depot. "Les travailleurs aiment apprécier leur pause-café et recherchent le goût, du choix et un cadre." Selon Heesen, les grandes entreprises investissent dans des coins lounge ou des bars à café entiers afin de contenter leur personnel et de relever le niveau d'ambiance au travail. Les Facility Managers ont donc le choix de considérer le café comme un coût ou un investissement. Heureusement, la plupart le considèrent comme un investissement dans le capital humain.

Offre

Un Starbucks privé au bureau est impayable pour la plupart des entreprises. Celles-ci optent donc pour des machines à café automatiques proposant une large gamme de goûts. Selon Heesen, Cette tendance va continuer à croître et les différents types de cafés proposés augmenteront également. "Les variétés comme le cappuccino, l’espresso et le latte macchiato – avec lait frais ou non – ne manquent plus dans le distributeur. Le café froid fait aussi sa percée : le café frappé est de plus en plus souvent proposé."

Image

Un choix clair est posé en faveur d’un café en grains fraîchement moulus. A côté de cela, on s’oriente davantage vers des variétés de café durables. L’entreprise n’investit pas seulement dans ses propres collaborateurs, l’argent va aussi chez les petits cultivateurs de café bénéficiant d’un prix minimum garanti pour les grains. La qualité est au rendez-vous. Nous avons aussi du café biologique et investissons réellement dans l’environnement. Un minimum donc pour une entreprise voulant se considérer comme socialement responsable.

D’ailleurs, il n’est pas rare de coupler le choix de café à la vision de l’entreprise. Selon Heesen, il serait de plus en plus important pour les entreprises d’identifier une expérience personnelle de café qui corresponde à leur marque ou à leur identité. Qu’il s’agisse de l’entreprenariat socialement responsable ou d’une image de luxe, le choix d’une marque de café peut aller de pair avec le rayonnement de l’organisation et faire partie de la culture d’entreprise.

Testing

Le testing se généralise également. "Même les travailleurs sont invités à décider du choix de café, l’idée est qu’ils en soient satisfaits. Des tests de goût sont de plus en plus demandés", explique Heesen. "Des solutions tout en un, dans lesquelles le fournisseur envoie quelqu’un tous les jours pour nettoyer la machine, la remplir et réparer les pannes, sont très populaires dans les grandes organisations. Pouvoir nettoyer rapidement et facilement le distributeur est aussi essentiel pour les petites entreprises."

Gratuit ou non ?

Le café ne doit pas forcément être offert gratuitement. Les collaborateurs semblent en général disposés à payer pour avoir une tasse de café riche en arômes. Pour l’instant, le ratio est encore de 50/50. "50% des travailleurs belges de grandes entreprises paient à présent leur café. 50% le reçoivent gratuitement", note Kristiaan De Wachter, Business Unit Director Belux chez Maas International.

La plupart des travailleurs estiment que leur moment café est si important qu’ils veulent bien payer pour qu’il soit d'une qualité supérieure.

(EH/SC) Source : Office Depot 

Plus d'info Santé , Lieu de travail , Détente , Heureux au travail

22/03/2018