Tirez profit de votre introversion

Environ un tiers de la population serait introvertie mais, sur le lieu de travail, les personnes extraverties sont les plus prisées. Les employés introvertis apportent cependant une réelle valeur ajoutée à l'entreprise: ils mènent leurs troupes d'une main de maître, sont des vendeurs à l'écoute de leurs clients, sont orientés objectifs, et on un esprit d'analyse développé.

« Un tiers de la population serait composée d’introvertis, force est de constater que beaucoup de travailleurs le sont également. Et pourtant, c’est le modèle extraverti qui domine », expliquent Hilde Mariën et Silvia Derom, initiatrices de www.introversie.be, un site internet rempli d’informations et de conseils pour les plus introvertis d’entre nous.

« L'idéal de l’extraverti se reflète également dans l'espace de travail proprement dit (bureaux en open-space, écrans scintillants, cantines conviviales) ainsi que dans les compétences demandées par l'employeur (expression orale, capacités réactionnelles immédiates,…).

"Certes, il est indéniable que ces qualités retrouvées chez les extravertis ont leur utilité et leur valeur ajoutée pour une organisations ou une entreprise. Mais, en ne se concentrant que sur certaines d'entre-elles, un gros potentiel peut échapper tant aux travailleurs qu'à l'organisation."

Quand êtes-vous introverti ?

« Le pur introverti n'existe pas. En réalité, les personnes à dominante introvertie se comportent autrement au bureau que leurs collègues plus extravertis. Le caractère introverti détermine davantage la manière dont vous réagissez aux stimuli, d’où provient votre énergie et comment vous rechargez vos batteries. Les personnes extraverties aspirent aux stimuli. Les introvertis se sentent quant à eux mieux dans un environnement plus calme, moins stimulant. Il n’y a pas une personnalité meilleure que l’autre. Elles sont tout simplement différentes », déclarent Hilde Mariën et Silvia Derom.

Curieux de savoir si vous êtes quelqu'un d'introverti?

Voici quelques traits de caractère des personnes introverties:

  • Vous préférez entreprendre une seule chose (voire deux maximum) à la fois.
  • On vous dit souvent que vous êtes à l’écoute des autres.
  • Vous puisez volontiers votre énergie d’idées, d’images, de souvenirs et de réactions de votre vie intérieure.
  • Vous avez besoin de réfléchir avant de parler et de formuler un avis.
  • Vous préférez écrire (des sms, des emails) plutôt que téléphoner.
  • Parler de tout et de rien vous fatigue.
  • Vous savez clairement ce que vous allez faire et comment vous procèderez avant d’entamer une action.
  • Vous êtes considéré comme une personne de réflexion.
  • Vous êtes à l’aise lorsque vous êtes seul et que vous pouvez évoluer en solitaire.
  • Parfois, vous prenez trop de temps à réfléchir avant de passer à l’action.

11 façons de tirer avantage de votre introversion

1. Travailler dans une PME ou une entreprise familiale

Un introverti privilégiera le travail solitaire dans une petite organisation familiale. Il ne sera pas intéressé par une grosse multinationale aux multiples niveaux hiérarchiques demandant d’établir des contacts de manière proactive et de réseauter. Faire du networking lors de congrès ou grands salons n'est pas chose aisée pour un introverti, même si ces connections lui seraient très utiles.

2. Diriger des collaborateurs débordant d’initiative

Trop souvent, le stéréotype de l'extraverti destiné à devenir dirigeant est ancré dans les mentalités. Avoir des responsabilités recouvre de nombreuses facettes. Motiver ses troupes en fait partie, les inspirer également. Et ces traits de caractère ne sont pas ne sont pas forcément liés aux extravertis.

Un dirigeant introverti prend en compte les idées de son équipe et laisse beaucoup de place pour l'innovation. Un leader introverti est à l’écoute et attache de l'importance aux relations personnelles et aux qualités de son équipe. Il ne cherchera pas coûte que coûte à imposer son propre avis. Grâce à ses capacités d’observation, il arrivera à connaître davantage chacun de ses collaborateurs et pourra plus facilement les évaluer. Déléguer la bonne tâche à la bonne personne augmentera l'efficacité de son équipe. L'introverti liera des contacts, prendra moins de risques et construira une vision axée sur le long terme.

De fait, les leaders introvertis sont capables de mieux gérer les collaborateurs faisant preuve d’initiative.Ils n’ont dès lors pas besoin de commander ni d’être directif, mais bien de soutenir les idées, d’écouter, et d’être capable de déléguer au collaborateur le plus apte. Un responsable qui souhaite uniquement que ses propres idées soient réalisées poussera ses collaborateurs à bout. La conséquence est que les membres de l'équipe risquent de présenter de moins en moins de nouvelles idées et appauvriront l'entreprise à terme.

Les extravertis ont par contre plus de succès avec les collaborateurs passifs. Ce type de leader donne des missions et impose sa vision. Il est donc essentiel de placer le bon manager dans la bonne équipe. Il s'agit bien sûr la responsabilité de l’organisation mais, en tant que travailleur, vous pouvez tout de même faire en sorte de rejoindre l’environnement qui vous correspond le mieux. Pour cela, il est important de bien vous connaître et de bien vous positionner.

3. Eviter l'excitation inutile

Au bureau, en tant qu’introverti, il se peut que l’on évolue dans un environnement bouillonnant d'excitation.

Beaucoup d’entreprises organisent le travail d’équipe en open-space, une tendance qui prédomine de plus en plus de nos jours. La vie sociale et le réseautage sont privilégiés. Les bureaux sont aménagés de manière à permettre à tout moment l’interaction et la collaboration entre collègues. Pour une personne introvertie et sensible à cette effervescence permanence, cela demande une énergie considérable.

Comment y remédier? Tâchez le plus possible d’organiser votre journée en blocs de travail et de voir comment vous pouvez interrompre cette agitation quotidienne. Il y a des jobs pour lesquels ce ne sera pas évident à mettre en place, mais faites en sorte d'avoir le plus de marge de manœuvre possible. Ne restez pas figé sur ce qui doit être fait, intervenez à votre manière pour faire bouger les choses.

Si vous savez par exemple que vous devez travailler le matin dans un endroit particulièrement fréquenté, planifiez un moment pendant lequel vous pourrez être seul. Cela vous sera plus bénéfique que de devoir courir d'un endroit à l'autre. Octroyez-vous des pauses dans un endroit calme, et installez-vous de temps à autre quelque part où vous pourrez travailler seul et échapper aux pressions environnantes (téléphones, bavardages entre collègues, distractions visuelles). Passez-y régulièrement un peu de temps, vous en aurez besoin pour recharger vos batteries. Regardez aussi si il y a une possibilité d'aménager votre bureau de manière à pouvoir parler avec vos collègues ou répondre au téléphone comme bon vous semble.

4. Privilégier le face to face

Agissez toujours là où vous êtes le meilleur. En général, vous devriez privilégier le face à face. On discute beaucoup dans la plupart des réunions, mais sachez que les meilleures discussions ont lieu en face to face. Elles sont souvent plus efficaces. En effet, c’est en échangeant des points de vue que l’on résout les conflits. C’est aussi en one to one que nous pouvons demander ce dont nous avons besoin. Exceller dans ce type de discussion et être à l'écoute, telle est la véritable valeur ajoutée d'un introverti. Attention cependant à ne pas se faire exploiter. L'art de l'écoute est une de vos qualités, mais vous avez également le droit de terminer l'entretien. Apprenez pour cela quelques phrases assertives à utiliser pour mettre fin aux discussions interminables sur le temps, les enfants, le travail, qui sont terriblement épuisantes pour l’introverti que vous êtes.

5. Lorsque vous dites quelque chose, vous avez de l'influence

Un introverti est généralement considéré comme un bon observateur. Qu’il dirige une équipe ou en soit membre, il écoute et voit beaucoup de choses. Si vous l'êtes, vous disposez donc de beaucoup d’informations qui peuvent être utiles aux autres. Et surtout, celles qui sont invisibles pour beaucoup de vos collègues.

Vous pouvez vous servir de ces informations pour les aider, les mettre en avant de manière intelligente, anticiper une variation du cours de l'action de l’entreprise que vous êtes le seul à l'avoir vu arriver,… Vos capacités d’observation et les données précieuses dont vous disposez et que vous partagez avec autrui, sont des éléments qui augmentent votre influence et votre impact.

Les observation établies par une personne introvertie sont précieuses, réfléchies, et vous confèrent de l'influence vis-à-vis de vos collègues. Vous établissez des liens (que les autres en général ne perçoivent pas) et vous rassemblez toutes les informations en votre possession pour arriver à une conclusion. Vos décisions sont mûrement réfléchies.

6. Une personne à l’écoute entraîne de meilleures ventes

Entant qu'introverti, vous êtes vu comme une personne à l’écoute d'autrui. Préservez cette qualité: l’écoute active est une mine d'or où vous trouverez un tas d’informations, ce qui vous offrira l’opportunité de passer à l’action. Vous pourrez tirer parti de ce qui compte pour autrui puisque vous l’avez découvert, et serez donc apte à la vente. En pratiquant l’écoute active, vous poserez des questions pertinentes et ferez preuve d'attention envers votre interlocuteur, chose qu'il appréciera fortement.

7. Etre focalisé sur l’objectif

Un introverti garde ses objectifs en ligne de mire et n'a pas besoin de reconnaissance immédiate pour continuer à avancer dans son travail.

8. Etre complémentaire avec une personne extravertie

La collaboration entre intro et extravertis n'est pas un problème. Que du contraire, il s'agit d'une source d’enrichissement pour l’entreprise. Un extraverti peut amener l’introverti à agir lorsque celui-ci continue à analyser et à réfléchir. A l’inverse, ce dernier peut aider l’extraverti à mieux se préparer. Un échange entre eux aura un effet positif pour chacun : l’introverti y gagnera joie et énergie, l’extraverti y gagnera en calme et sérénité.

9. Avoir toujours un plan B prêt à être déployé

Un introverti peut rester concentré pendant des heures sur un thème ou sur une tâche. Avant de prendre une décision ou d’entrer en action, il approfondit la thématique en profondeur. Il établit des liens entre toutes les données en sa possession, ce qui lui offre une vue d'ensemble sur la problématique à traiter. Il procède toujours en connaissance de cause, en réfléchissant aux tenants et aboutissants. Il ne vas pas agir sur un coup de tête mais étudiera d'abord la situation pour se forger une opinion. Il conçoit un scénario, se prépare à affronter tous les cas de figure possibles et imaginables. En cas de pépin, un plan B ou même un plan C est prêt à être utilisé, et le calme reste de mise lors d'un changement d'approche. Les extravertis seront plus impulsifs et prendront des risques moins calculés. Pour certaines fonctions, c’est une nécessité. Pour d'autres, une connaissance approfondie et une vision globale offriront plus de chances d’obtenir le résultat voulu.

10. Communiquer à temps

Point d’attention des introvertis, le silence ou l'attitude observatrice peuvent sembler faire part d'un manque d'intérêt de leur part. Soyez-en conscients, et expliquez votre attitude à vos collègues et/ou clients. Dites-leur que vous prenez un certain temps pour mettre de l’ordre dans vos pensées. Faites en sorte qu'ils comprennent et respectent la manière dont vous traitez les informations que l’on vous donne.

11. Construire des relations durables

Les introvertis sont bons dans les entretiens en face à face. Vous écoutez et vous posez des questions en profondeur. Ces compétences font de vous un contact de qualité. Vous savez ce que vous représentez pour les autres et êtes attentifs à leurs problèmes. C’est cette bonne impression de vous qu’ils garderont en tête.

Etre à l'affut d'évènements de networking, blablater pour ne rien dire et récolter un tas de cartes de visite, ce n’est pas vraiment pour vous. Une relation solide et authentique vous correspond bien mieux, et est 10 fois supérieure à d'autres relations superficielles. Le plus important est d’établir des contacts qui soient durables et menant à la croissance, aux opportunités et peut-être à une amitié à long terme. La plupart des introvertis sont à l’écoute, et particulièrement dans des situations de face à face. Tirez-en profit. On dit de vous que vous posez de bonnes questions et que vous écoutez les réponses avec attention ? Il s'agit du meilleur compliment que l’on puisse vous adresser.

Hilde Mariën et Silvia Derom sont spécialisées en ressources humaines. Elles ont également lancé un site d’informations et de conseils à destination des introvertis. Elles donnent aussi des cours à ce sujet. 

(EH) (SC)  

Plus d'info Heureux au travail

20/06/2014