Tiendrez-vous le coup jusqu’à votre pension ?

" Le principe de la gestion de l’attention est relativement simple. Vous effectuez régulièrement des "check-in", en prenant conscience de vos inspirations et de vos expirations au niveau de votre ventre ou de votre poitrine. " (Heidi Does, coach Slow Working)

"Au vu de la tournure actuelle des évènements au bureau, je ne tiendrai jamais jusqu’à ma pension. Ma charge de travail quotidien augmente de jour en jour, mais la quantité d'employés reste la même. Je ne pense pas pouvoir encore tenir le coup longtemps."

Voilà le genre de plainte que Heidi Does, coach Slow Working, entend de plus en plus lors de discussions avec des managers et des professionnels expérimentés. Heureusement, elle a un conseil en or pour eux.

Heidi Does : « Leur coupe est pleine, ils n’arrivent jamais au bout de leur travail et voient continuellement le retard s’accumuler. Cela se produit précisément au moment de leur vie où ils préféreraient moins travailler, ou alors faire complètement autre chose. Mais ils doivent continuer de manière à pouvoir se nourrir tous les jours, rembourser leur prêt hypothécaire, assurer leur pension… ».

Vous êtes dans le même cas ?

Votre charge de travail est si importante depuis tant de temps que la proactivité et la prise de nouvelles initiatives vous semblent complètement illusoires. Vous y pensez certainement de temps en temps, mais vous vous dites que cela ne ferait que vous demander plus de travail.

Votre vie est en grande partie constituée de votre carrière professionnelle et des contraintes qui l'accompagnent. Il n'y a donc rien d'anormal à ce que vous perceviez votre activité comme une corvée. Une charge accablante de travail vous empêche de retirer du plaisir et de la satisfaction de vos accomplissements.

Si seulement vous aviez la possibilité de vous détendre au travail… Et de disposer du temps et de l’énergie nécessaires pour effectuer les tâches dans lesquelles vous excellez, là où vos collègues ont besoin de vous et pour lesquelles vos clients aiment vous payer. Si seulement tout cela était possible…

C’est possible !

« Ce dont vous avez besoin, c'est l'aptitude à gérer correctement votre attention », explique Heidi Does. « Votre temps et votre énergie sont des denrées précieuses, ne les gaspillez pas inutilement en passant constamment d’une activité à l’autre. » Le principe de la gestion de l’attention est assez simple. Opérez régulièrement de rapides "check-in", en prenant conscience de vos inspirations et de vos expirations au niveau de votre ventre ou de votre poitrine.

« Petit à petit, vous prendrez conscience de ce qui se passe. Non seulement à l’intérieur de vous, mais également par rapport à la situation qui vous entoure. Vous explorerez quels sont les pensées, les sensations et les sentiments qui sont présents, et ce sans vouloir les changer », explique Heidi Does.

Ensuite, vous vous attarderez sur vos occupations quotidiennes. Avec un peu plus d’informations comparé à celles que vous aviez avant votre "check-in". Plus souvent vous pratiquez cet exercice, plus vous allez vous familiariser avec ce que votre corps a à vous dire, ou comment votre mental fonctionne.

Trouver plus de plaisir au travail

Heidi Does : « Vous apprenez à connaître la dynamique des sentiments et des pensées qui vous sont agréables et désagréables ainsi que la manière dont vous y réagissez. Après un certain temps, vous remarquerez que vous deviendrez moins impulsif et commettrez moins d’erreurs. »

Vous réaliserez ce qui est essentiel à vos yeux, et ce en quoi où vous excellez le plus, c'est-à-dire là où vos collègues, votre supérieur et vos clients veulent le plus vous voir à l'oeuvre.

Vu que cela vous convient, que demander de plus ? Vous éprouverez moins de peine mais bien plus de joie à aller travailler.


Cela continuera ainsi jusqu’à l’âge de votre retraite, et même bien au-delà. Du moins, si vous le désirez…

(EH) (SC) Source : www.doesmindful.nl  

Plus d'info Santé , Pension , Stress , Détente

11/08/2014