Télétravail : les 5 conditions du bonheur

Télétravail : les 5 conditions du bonheur

Travailler, de temps à autre, à la maison est une opportunité pour mieux concilier vie privée et vie professionnelle et pour booster sa productivité. À condition de mettre tous les atouts de son côté. Passage en revue

Un des enjeux du travail à domicile est, d’une certaine manière, la gestion de la liberté : celle-ci est un atout formidable pour concilier vie de famille et job, mais aussi un piège quand il s’agit de structurer un emploi du temps.

Car le défi pour le télétravailleur n’est pas de travailler au lieu de flâner, mais bien, de travailler efficacement de manière à pouvoir couper son ordinateur, heureux et satisfait des tâches accomplies et passer à autre chose.

  1. Travailler dans un environnement adapté

    Vous devez disposer d’un espace de travail propre et si possible séparé des autres fonctions de la maison : rien que fermer sa porte derrière soi, une fois le travail terminé. Une pièce lumineuse, calme et avec une jolie vue -par exemple sur un jardin- vous aidera à vous concentrer et à travailler dans un environnement à la fois serein et motivant. Ne lésinez pas sur le confort : une chaise de bureau ergonomique, un grand écran, un bureau de taille adaptée.

  2. Mettre des habitudes en place

    La routine permet de se fixer des repères, de structurer la journée. Il n’est évidemment pas nécessaire de reproduire à l’identique celle du bureau (sinon quel intérêt de télétravailler ?) mais il s’agit aussi de rester disponible pour ses collègues. La quadrature du cercle ? Mais non ! Les habitudes à mettre en place sont :
    • l’heure du lever
    • la manière de démarrer la journée
    • les moments pour faire une pause et la manière de l’organiser
    • l’heure du coucher

  3. Démarrer sur les chapeaux de roues

    Cela signifie : se lever tôt, prendre un bon petit déjeuner, mettre le nez dehors pour une balade ou mieux un footing de 20 minutes, prendre une douche et être prêt à 9h pour commencer la journée.
    Évitez à tout prix de lire vos mails en pyjama en déjeunant : là, vous perdez en qualité de vie personnelle et professionnelle !
    Rien ne sert de montrer à vos collègues que vous êtes « sur le pont » dès l’aube en vous connectant aux outils sociaux de l’entreprise si en fait, vous n’y êtes qu’à moitié...
    Et la petite balade à l’extérieur de la maison, ça fait un bien fou : on ainsi l’impression d’arriver au bureau alors qu’on bosse à la maison. Et puis, si vous n’êtes pas sportif, vous pouvez aller prendre un expresso au café du coin : marcher jusque-là vous aérera déjà.

  4. Se donner des objectifs

    Définissez vos objectifs de la journée, écrivez-les et mesurez à mi-parcours ce que vous avez réalisé. L’idée est petit à petit d’évaluer votre productivité : on a trop souvent la sensation de n’avoir rien fait de concret sur une journée alors qu’une fois passé en revue ce qui a été réalisé, on constate que les choses ont avancé.

  5. Mettez-vous des limites

    Le mode télétravail ne signifie pas que vous pouvez ou que vous devez travailler plus. L’important, c’est de travailler mieux, pas plus.
    Préservez votre espace de travail des sollicitations extérieures : même si vous travaillez à la maison, vous travaillez et vous n’êtes donc pas disponible.

     

(fr)    

Plus d'info Lieu de travail , Télétravail

12/08/2010