Steve Jobs fut un patron horrible

Les grands patrons sont rarement des personnes faciles. Steve Jobs n'échappa pas à la règle.

Il y a deux choses que tout le monde sait à propos de Steve Jobs :

  1. Il poussait ses employés à faire des produits plutôt impressionnants, capables de changer des marchés entiers.
  2. Et il était très difficile de travailler pour lui.

La publication Harvard Business Review confirme, une fois encore, le second point. Le journal de management de la célèbre université américaine s’intéresse, au delà de ses indéniables capacités de leadership, à la singularité du style Jobs.

L’anecdote de la Mercedes de Steve Jobs, régulièrement garée sur une place pour handicapés du parking de l’entreprise - et parfois deux en même temps - est censée illustrer cette singularité. Certains employés lui glissaient parfois un papier sous l’essuie-glace avec l’inscription “Park Different”.

D’après Leander Kahney, auteur de l’article, cette anecdote est caractéristique du style Jobs, qui semblait considérer que les règles générales ne s’appliquent pas à lui. Le patron d’Apple cultivait également le secret et tyrannisait volontiers ses employés.

Sources : Gizmodo.fr en partenariat avec 20minutes.fr 

Plus d'info Patrons

09/12/2011