Signaux de reprise économique sur le marché de l’emploi en Belgique

Le climat des affaires s’améliore en Belgique, l’économie belge montre des signes de reprise comme dans de nombreux pays européens, et il en résulte un nombre d’annonces de plus en plus important d’après le « European Job Index » trimestriel de Robert Walters.

28 mai 2014

Partager

reprise économique
"Le climat des affaires en Belgique est bien meilleur qu’il y a un an, et nous constatons une demande de candidats pour répondre à des créations de poste." (Antoine Biot, directeur général de Robert Walters Belgique)

Le European Job Index de Robert Walters analyse les volumes publicitaires à travers les portails d’emploi les plus utilisés en Belgique, en France, en Allemagne, en Irlande, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni.

Après une augmentation significative lors du dernier trimestre 2013, le premier trimestre de l’année 2014 reste à un niveau élevé de près de 112 000 annonces tous secteurs confondus.

Demande de professionnels

L’index révèle une progression de 7% dans l’immobilier et la construction pour le trimestre 2014, et 26% pour la même période en 2013, démontrant clairement une tendance forte. L’amélioration de la confiance apparait également par la forte progression de la demande de professionnels expérimentés, +12% par rapport au dernier trimestre et +68% d’une année sur l’autre.

La demande de candidats pour les fonctions support a augmenté de 2%. Il en est de même pour les annonces de commerciaux, secteur le plus important en volume, montrant que les entreprises cherchent à développer leurs forces commerciales et augmenter leur chiffre d’affaire.

Les Services Financiers et les fonctions comptables ont également connu un volume important d’annonces durant le premier trimestre, malgré une légère baisse par rapport au trimestre précédant de respectivement 8% et 3%.

Deuxième trimestre 2014

Antoine Biot, directeur général de Robert Walters (Belgique), a déclaré: « Le climat des affaires en Belgique est bien meilleur qu’il y a un an, et nous constatons une demande de candidats pour répondre à des créations de poste. Nous pensons que cette tendance va se poursuivre. La baisse relative du volume d’annonce en Comptabilité et Services Financiers ne doit pas s’analyser comme une absence d’appétit pour recruter, puisqu’en valeur absolue le nombre d’annonce est resté élevé. Nous sommes persuadés que le marché de l’emploi sera dynamique dans tous les secteurs pour le deuxième trimestre. »

Sources : Robert Walters 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.