Si vous ne trouvez pas de job, c’est que vous vous y prenez mal. 7 erreurs à éviter

Le marché par beau temps (économique) est assez large pour que chacun puisse trouver un job qui lui convienne. Mais en période de crise telle que nous la vivons encore, des petits détails peuvent faire la différence.

8 juillet 2010

Partager

Vind je geen job? Eigen schuld!

7 erreurs fréquentes

  1. Se focaliser sur soi
    Ce n’est pas ce que vous voulez qui intéresse le recruteur. Les entreprises préfèrent savoir si vous pouvez résoudre leurs problèmes. Qu’avez-vous à offrir, que prendrez-vous en charge ? C’est la question cruciale à garder en tête lorsque vous écrivez votre CV ou votre lettre de motivation, et bien sûr si l’on vous invite à un entretien d’embauche.

  2. Rester derrière son écran
    C’est peut-être facile d’envoyer des mails avec votre CV, mais cela n’a aucun sens de se limiter à cela. Regardez les offres d’emploi. Les réseaux sont incontournables pour marquer le coup, certainement en temps de crise. Parler aux gens, au téléphone ou de visu.

  3. Manque d’insistance
    On ne conclut que très rarement une vente en un seul contact, même deux, et postuler c’est se vendre. La persévérance paie. Ce n’est pas parce que quelqu’un dans une entreprise prétend qu’il n’y a pas de place disponible ou que votre profil ne correspond pas aux besoins, qu’une deuxième voire une troisième personne va penser la même chose. Les persévérants sont en général très recherchés.

  4. Faire ce que tout le monde fait
    90% des candidats envoient un mail avec leur CV et attendent ensuite un coup de téléphone. Vous le savez bien, les boîtes mail ont vite fait de se remplir. Un appel peut donc faire la différence. Avec LinkedIn, vous pouvez facilement trouver la bonne personne de contact. Et sur Twitter, vous pouvez aussi vous faire remarquer.

  5. Manque de suivi
    Parmi les petites choses qui font de l’effet : téléphoner après avoir envoyé votre CV en dira plus sur votre personnalité qu’une lettre de motivation écrite à la va vite. Et pourquoi ne pas envoyer un petit mail de remerciement après votre entretien si vous tenez particulièrement à avoir le job ?

  6. Manque de professionnalisme
    Pendant la crise, les entreprises reçoivent encore plus de candidatures. Une raison de plus de montrer votre professionnalisme. Des talents de communication, la maîtrise des langues, le look, la personnalité, l’attitude… autant d’éléments marquants.

  7. Mauvaise attitude
    Aucune entreprise n’engage un enquiquineur, un pessimiste, ou un candidat démotivé. Votre attitude est prépondérante pour avancer dans le processus de recrutement. Alors, évitez de vous plaindre de votre emploi ou de votre employeur précédent. Hélas, cela arrive souvent. Le message ? Tournez-vous vers l’avenir.

     

Source : thewisejobsearch.com  

(sc)  

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.