Seul 1 Belge sur 6 travaille régulièrement à la maison

Plus de la moitié (56%) des Belges actifs aimeraient travailler au moins une fois par semaine à domicile. Dans la pratique, seul un sur six (16%) le fait. Voilà ce qui ressort d’une étude de Jobat auprès de 5.333 travailleurs belges à l’occasion de la Journée nationale du Télétravail* le 8 décembre.

6 décembre 2011

Partager

Télétravail

Sept travailleurs interrogés sur dix disent qu’ils ne travaillent que rarement ou jamais à la maison. Seuls 16% le font de façon structurée (au moins un jour par semaine). En revanche, il y a une grande demande pour davantage de télétravail. Sept Belges actifs sur 10 veulent justement pouvoir travailler plusieurs jours par semaine à la maison. 56% au moins un jour par semaine.

Les raisons de ne pas travailler à la maison concernent la disparition des contacts avec les collègues (56%) et l’absence des logiciels et documents nécessaires. 43% des travailleurs déclarent que leur employeur n’autorise pas le travail à la maison.

Les embouteillages sont flamands

Les avantages du télétravail sont évidents. La suppression de la migration pendulaire est le principal avantage (55%), même s’il concerne essentiellement la Flandre (74%). Les travailleurs wallons (30%) subissent manifestement moins d’embouteillages. D’autres avantages appréciés sont la liberté d’aménager soi-même son temps (54%) et un meilleur équilibre travail-vie privée (41%).

Pour le moment, le travail à la maison est perçu plutôt comme une faveur (73%) que comme un droit (34%). Seuls 7% des travailleurs trouvent que leur employeur stimule activement le télétravail. Plus de la moitié disent que le même employeur ne prend aucune mesure en vue de faciliter le travail à domicile (ordinateur portable, Internet, accès à domicile au réseau de l’entreprise, …).

Si le patron peut le faire …

Plus la fonction est élevée, plus la chance de travailler à la maison est grande. Les chefs directs de nos répondants (20%) travaillent justement un peu plus souvent à la maison que ces derniers (16%). Les chefs qui travaillent eux-mêmes à domicile sont plus indulgents. Les travailleurs dont le chef travaille au moins une fois par semaine à la maison suivent nettement plus (37%) le même rythme que les travailleurs dont le chef ne travaille que rarement ou jamais à la maison (10%).

(wv)
* La Journée nationale du Télétravail est une initiative d’AOS Studley, Getronics, Microsoft et PriceWaterhouseCoopers.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.