Scénario d'un travail plus amusant

Selon Fons Leroy, CEO du VDAB, travailler plus longtemps signifie travailler autrement. Dans son livre intitulé "Travaille au travail", il nous livre une série de recettes pour des carrières plus amusantes ainsi que des emplois que n'importe qui aimera continuer à exercer.

31 juillet 2014

Partager

Nouveau personnage : le régisseur de carrière

Le rôle que le VDAB entend endosser est un bon exemple pour l'Onem ainsi que pour Actiris. Il souhaite devenir le régisseur de tout individu évoluant sur le marché de l’emploi, de sorte que toute carrière professionnelle puisse se vivre comme un long métrage passionnant et plein de rebondissements. Chaque acteur (ou travailleur) sera ainsi capable de jouer son rôle autrement et de rester en scène plus longtemps.

En tant que régisseur, le VDAB se donne pour mission d’accompagner les travailleurs lors des différentes phases de leur carrière et d’affronter avec eux les défis qu’ils rencontrent sur un marché du travail évoluant de plus en plus vite.

Nouveau script : l’accord de carrière

Pour concrétiser son rôle de régisseur, le VDAB tient à offrir à chaque débutant un "deal" ou accord de carrière. Il reste valable tout au long de la vie professionnelle, jusqu’à ce que le travailleur quitte pour de bon le marché de l’emploi. Au démarrage de sa carrière, chaque candidat reçoit son portrait accompagné d'une ébauche de plan de développement. Le portrait décrit les compétences et permet, avec le plan de développement, d’effectuer les meilleurs choix professionnels futurs.

Nouvelle quête : un contrat nouvelle version

Quand vous travaillez, vous concluez avec votre employeur un contrat de collaboration "nouvelle version", qui renseigne désormais bien plus que votre salaire et vos avantages. Il mentionne vos activités et vos programmes d’apprentissage et participe à la construction de votre "sécurité de carrière", étant donné que la sécurité d’emploi n’existe plus.

Quand l'un de vos contrats prend fin, vous pouvez vous reposer sur votre accord de carrière, qui sera votre filet de sécurité ou votre tremplin pour passer à l'étape suivante. L’accord de carrière cultive votre employabilité en la faisant grandir, notamment grâce à la formation continue et à l’accompagnement. Entretemps, vous pouvez chercher un nouvel emploi.

Nouvelle aide : l’assurance carrière

Une politique d’emploi "active" encourage positivement les travailleurs à réaliser quelque chose de leur carrière. Elle demande un système d’assurance autre que l’actuelle indemnité de chômage.

L’assurance carrière dans le nouveau scénario intègre l’indemnité entre deux périodes sans emploi et englobe tant la maladie que le chômage, les formations ou encore l’activité. Pour être efficace au maximum, l’assurance maladie rassemble les nombreux systèmes coexistant actuellement, de l’interruption de carrière au congé éducation.

Nouveaux modes de ‘rémunération’ : le compte de carrière

Et qui donc devrait payer tout cela ? Nous : travailleurs, employeurs et autorités publiques, par le biais d'un versement de cotisation sur les comptes de carrière individuels de l’ensemble des travailleurs. Ces moyens peuvent être utilisés pendant toute la carrière, sous forme d’argent ou de crédit temps, en fonction de nos besoins.

Vous pouvez donc utiliser ces moyens pour vous développer, pour rééquilibrer vie professionnelle et vie familiale, ou pour faire le pont entre deux périodes d’activité.

(EH)(SC) Sources : MARK Magazine 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.