Rien de tel que rire pour contrer un burn-out

Bien que l'épuisement professionnel soit l’une des thématiques les plus présentes dans les médias, il s’agit souvent d’un sujet tabou sur le lieu de travail. Les signaux d’alarme sont ignorés, les collègues n’en parlent pas entre eux et les employeurs ont peur que les burn out impactent les résultats de leurs entreprises ou conduisent à encore plus d’épuisement professionnel.

13 juillet 2018

Partager

En tant que personne, quel rôle pouvez-vous prendre afin que vous, vos collègues ou vos amis ne soyez pas victimes d’un burn out ?

Il est grand temps de briser les tabous ! Pour ce faire, rien de tel que de rire à pleines dents. Tel est le point de vue de Ronny Leyman et Joris Van Droogenbroeck, fondateurs de la start-up Co-Vibes qui développe des tendances innovantes pour faire réagir les gens.

Les plans de prévention des sociétés en matière d'épuisement professionnel sont souvent limités à la nomination d'un syndic ou d’un coach de stress et à la mise en place de programmes spécifiques. En raison de la nature individuelle de cette approche, le burn out est souvent considéré comme un défi qui ne peut être surmonté que par la personne qui en est atteinte.

Une approche différente !

La start-up Co-Vibes a créé le programme de prévention 'Re: Vibe'. Celui-ci consiste en une approche ludique et percutante via un atelier théâtre dans l’entreprise et un workshop 'donner et recevoir du feedback'. Le tout en compagnie d’acteurs et en élaborant une politique co-créative via des activités divertissantes.

Le jeu et l’humour rendent cette approche accessible, une condition importante pour connaître le succès. Surtout lorsqu'on sait que le succès commence par le fait d’éliminer tout tabou autour de la thématique du burn out. En tant que personne, quel rôle pouvez-vous prendre afin que vous, vos collègues ou vos amis ne soyez pas victimes d'épuisement professionnel ? Il s’agit d’une question que l'on ne se pose pas assez mais qui est pourtant d’une importance cruciale. L'impact de la culture d'entreprise sur la prévention de l'épuisement professionnel et la création d'une cellule de soutien sont des éléments difficilement mesurables. Une approche différente est une nécessité.

L'histoire de Guido

L'atelier théâtre au sein de l'entreprise met en scène le personnage de Guido, un employé qui se trouva face au mur que constitue l’épuisement professionnel. Les différents acteurs de son environnement de travail sont analysés : patron, collègues, associés et même le gestionnaire sanitaire. Il s’agit d’un workshop percutant permettant de traduire les différents points de vue en situations concrètes.

Avec le programme 'Re: Vibe', Co-Vibes n’en est pas à son coup d’essai. Auparavant, l’entreprise a déjà développé des concepts permettant de briser le cercle vicieux de l'expérience professionnelle (Young Vibes) et la mobilité professionnelle en se concentrant le plus possible sur les talents (Torsion Vibes). À l'heure actuelle, elle est occupée à travailler sur un programme dont le but est de faire travailler les gens plus longtemps et avec enthousiasme (Silver Vibes).

(eh/jy) - Plus d’informations : Co-vibes.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.