Rien de plus rare qu'une patronne de département IT

C'est bien connu, peu de femmes travaillent dans le secteur IT. Des chefs ou managers de sexe féminin au sein du milieu informatique, il n'y en a presque pas.

Selon une récente étude effectuée par McKinsey, il semblerait que les femmes trouvent 2,5 fois plus que l'informatique "n'est pas faite pour elles" ou "est ennuyeuse". Ces dernières pourraient très bien être capables de faire carrière dans ce secteur. Les enquêteurs suggèrent de contrer cette perception en mettant en évidence le travail important réalisé par les responsables informatiques et leurs collègues informaticiens. En effet, les étudiants souhaitent d'abord et avant tout effectuer un travail qui aura de l'impact sur le monde qui les entoure.

Seulement quatre pour mille

Selon une enquête menée par l'Union européenne, le chemin est encore long. Parmi les milliers de femmes ayant un diplôme de l'enseignement supérieur au sein de l'Union européenne, seules 29 ont une formation en informatique contre 95 chez les hommes. De manière générale, seules quatre femmes sur mille se retrouvent à travailler dans les technologies de l'information et de la communication (TIC).


Il surprenant de constater que, dans ce secteur, seuls 19% des travailleurs européens ont un patron de sexe féminin contre 45% ailleurs. Un autre fait marquant est évoqué : alors que 20% de femmes âgées de 30 ans et ayant un diplôme en informatique travaillent dans ce secteur, il n'est plus question que de 9% d'entre elles lors de leurs 45 ans. Attirer les femmes à y travailler est une chose, les garder jusqu'à la fin de leur carrière en est une autre.


(eh) 

Plus d'info ICT , Patrons

16/05/2017