Rester calme lorsqu’on est sous pression financière, ça paye !

C’est essentiel et on ne nous l’apprend pourtant jamais à l’école : prendre les bonnes décisions financières en période de troubles budgétaires. Les factures ne disparaîtront en effet jamais. Mieux vaut donc savoir comment les affronter lorsqu’elles se font trop pressantes.

S’énerver : ce que cela coûte.

Se sentir accablé, écrasé, conduit inexorablement à l’inaction. Un mécanisme de protection qui se manifeste de diverses façons selon les individus. Telle est la thèse de Jeffrey Spencer dans son livre Turn it Up.

En voici les conséquences :

  1. Un comportement d’évitement. Lorsque vos finances vous tracassent, la dernière chose que vous souhaitez faire est bien de contrôler vos comptes. Vous trouverez toujours un moyen d’éviter ce moment.
  2. Une augmentation de la dette. Puisque vous ne vérifiez pas votre situation bancaire, vous dépensez plus que vous ne le pouvez et empirez la situation.
  3. De mauvaises décisions pour vos investissements. Bien gérer ses placements, c’est aussi analyser et comprendre ses besoins et possibilités financiers.
  4. La procrastination. Les difficultés vous paralysent et, inévitablement, vous restez bloqué dans votre situation.

Comment rester calme dans cette situation ?

1. Penser au principe de Pareto (ou règle du 80/20).

Selon Pareto, 20 % des actions donnent lieu à 80 % des résultats.

Votre liste de tâches ne comporte pas que des actions qui amélioreront vos finances. Pour être plus productif, donnez des priorités à celles qui auront le plus d’impact. Commencez donc par gagner (plus) d’argent par exemple.

2. Fixez-vous des objectifs

Vous dire que vous souhaitez être libre financièrement n’est pas suffisant. Définissez en quoi cela consiste. Soyez clair sur ce que vous souhaitez obtenir : plus de revenus, plus d’investissements, plus d’épargne, ou encore moins de dette…Vous concentrer sur un objectif précis éclaire votre vision et vous offre la possibilité d’atteindre concrètement ce but.

3. Concentrez-vous sur vos forces et déléguez le reste.

Vous devenez submergé lorsque vous voulez tout faire. Apprenez à vous connaître. Découvrez ce en quoi vous êtes réellement bon et déléguez le reste.

4. Budgétisez et automatisez vos dépenses.

Eliminez les fatigantes prises de décision en mensualisant et automatisant vos dépenses et factures.

Par exemple, la traditionnelle liste de courses vous permet d’économiser temps et argent.

5. Méditez.

La méditation transpose l’activité cérébrale dans le lobe frontal gauche selon une étude neuroscientifique du Dr Kabat Zinn. Ceux qui méditent sont ainsi plus calmes et plus heureux. L’étude montre également que les personnes qui méditent produisent moins de cortisol (l’hormone du stress) que celles qui ne le font pas.

Source : brazencareerist.com
(jt)

Plus d'info Détente , Développement personnel

10/01/2013