Rester à la maison pour s'occuper des enfants ? 5 conseils

Vous arrive-t-il de vouloir pousser sur le bouton 'pause' et consacrer plus de temps à votre famille ? De quoi devez-vous le plus tenir compte ?

9 janvier 2017

Partager

"Les changements dans votre carrière ont un impact sérieux sur la tournure de votre vie. Cela est principalement dû au fait que, de nos jours, travailler signifie bien plus qu'un simple moyen de gagner sa vie", explique la coach carrière Katrin Van de Water. Nous jonglons afin de pouvoir maintenir un certain équilibre entre le travail, les contacts sociaux, les relations et la famille, la santé et enfin le développement personnel et financier. "Au minimum une de ces six branches sera impactée si vous effectuez des changements au niveau de votre carrière. Ces piliers de la vie déterminent en grande partie où vous vous situez et comment vous vous sentez", poursuit Katrin Van de Water de 'Passion for Work'.


5 conseils lorsque vous décidez de rester à la maison pour vous occuper des enfants

1. Soyez disponible à 100%

"Rester à la maison pour vos enfants ne peut être utile que si vous êtes disponible à 100%. Les enfants se développent mieux quand leurs parents se sentent bien. Vous restez la même personne que lorsque vous n'aviez pas d'enfant et avez donc toujours besoin de temps pour vous. Respectez vos besoins et, si vous ne vous sentez pas capable de rester tous les jours à la maison, mieux vaut ne pas le faire."

2. Informez-vous bien sur le plan financier

Ne prenez pas de décision hâtive. Consultez votre syndicat car il existe de nombreuses règlementations intéressantes qui pourraient vous concerner. Faites des calculs entre l'emploi à temps plein, les frais de crèche et le travail à temps partiel. Tendez l'oreille pour écouter les personnes qui décident de faire de même. Enfin, demandez des conseils à votre employeur et sachez que moins (ou ne plus) travailler peut affecter vos droits à la pension.

3. Evitez les frustrations

Mettez les choses au clair avec votre conjoint et/ou votre famille. "Si vous êtes à temps plein à la maison, il se peut que votre famille pense innocemment que vous avez énormément de temps libre. Avant même de vous en rendre compte, vous pouvez rapidement devenir un esclave à domicile. Ce n'est bien évidemment pas le but", insiste Katrin Van de Water.

4. Cherchez de la signification

Devenez le CEO de votre propre entreprise. Faites de cette période un moment amusant et éducatif tout en privilégiant votre développement personnel. Pourquoi vous levez-vous tous les matins ? Qu'est-ce qui vous procure du plaisir ? Suivez une formation qui vous intéresse ou perfectionnez-vous dans une de vos passions. Apportez de la structure à vos journées et maintenez vos contacts sociaux. "Prenez soin de vous. Si vous allez travailler, vous vous mettez en mode automatique. A la maison, cela peut s'avérer quelque peu difficile. Restez à jour dans vos domaines de prédilection et continuez à vous informer. Cela rendra votre réintégration plus facile au moment où vous déciderez de retravailler", conseille la coach carrière Katrin Van de Water.

5. Une réintégration dans les règles de l'art

Vous retournez travailler après être resté pendant un moment à la maison ? Cela ne veut pas dire que vous n'avez pas évolué sur le plan personnel. Identifiez les qualités que vous avez développé pendant cette période. "Une manière bien utile est la méthode STAR. Celle-ci fait référence à la situation, aux tâches, aux activités et aux résultats. Ecrivez vos propres histoires au sujet de vos succès et analysez les qualités dont vous avez eu besoin pour y arriver", conclut Katrin Van de Water.


Vous avez organisé une fête de quartier ? Mentionnez des qualités telles le réseautage, la recherche de sponsors, le sens de l'organisation, le fait de déléguer des tâches,… Mettez l'accent sur vos atouts et spécifiez comment ils peuvent vous procurer de la valeur ajoutée dans votre nouvel emploi. Beaucoup de choses peuvent être évidentes à vos yeux mais, en les écrivant sur papier, vous vous rendrez bien mieux compte de leur valeur.


Katrin Van de Water est à la tête de 'Passion for Work'. Elle aide les travailleurs qualifiés âgés de 30 à 40 ans qui éprouvent des difficultés au niveau de l'orientation de leur carrière professionnelle. L'image de marque personnelle permet d'y parvenir. Vous en apprendrez plus en consultant le site www.passionforwork.be.


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.