Qui fait mon job quand je suis en crédit temps ?

L’équilibre vie privée / vie professionnelle est devenue une priorité. Les régimes de flexibilité du temps de travail sont nombreux et connaissent un grand succès. Mais est-ce favorable ou non à la productivité ? Qu’en pensent nos patrons ?

8 avril 2014

Partager

boulot à la maison

La flexibilité du temps de travail connait un gros succès chez les employés depuis de longues années. L’Onem a sorti une étude nous apprenant entre autres que le nombre de parents en congé parental a significativement augmenté au cours de 10 années précédentes. Mais ces absences à répétition sont-elles appréciées par notre employeur ?

Accountemps, intéressé par le sujet, veut savoir si les entreprises sont satisfaites du crédit-temps, du congé parental, du congé éducation, toutes des mesures prises par le gouvernement pour aider les travailleurs à équilibre leur vie professionnelle et privée … La filiale intérim du groupe Robert Half spécialisée dans les métiers de la finance et de la comptabilité interroge pour ce faire 200 CFO et directeurs financiers entre décembre 2013 et janvier 2014.

C’en est trop ?

Pour 28% des CFO et Directeurs financiers consultés, les mesures sont insuffisantes. 42% les jugent convenables. Mais pour 24% des personnes interrogées, il y en a par contre de trop. Sont-elles inconscientes que cet équilibre est une nécessité pour nous et que s’il est menacé, c’est au péril de notre motivation, de notre intérêt pour leur entreprise et donc du niveau de service que nous pouvons assurer aux clients ? Non, si l’on en juge les 72% qui seraient prêts à avancer des alternatives si le gouvernement n’offrait pas de solution.

Equilibre entre vie privée et vie professionnelle

Et le travail, est-il fait tout de même ?

Un membre de l’équipe absent signifie souvent une surcharge pour les autres. Car généralement, l’entreprise se retourne sur ses ressources internes.


Pour :

  • 40% des interrogés, la solution toute trouvée est de déléguer à un collègue les tâches de la personne en crédit temps, en congé parental ou éducatif.
  • 21% retombent sur le manager compétent pour s’en acquitter.
  • 23% concèdent que le travail reste en souffrance.
  • seuls 15% d’entre eux font appel à l’intérim pour pallier au sous effectif.

(sc) - Sources : Roberthalf.be

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.