Quels sont les avantages d’aller au boulot à vélo ?

Selon une enquête récente de l’Université de Clemson aux Etats-Unis, les cyclistes seraient plus heureux que les usagers d’autres moyens de transport.

Eric Morris, créateur de l'enquête et professeur en planning urbain à l'université de Clemson, conclut : "Il y a un écart évident entre le niveau de bonheur des cyclistes et celui des usagers d'autres moyens de transport. Pour ce qui est des trajets en voiture, il y a même une différence notable entre le niveau de bonheur du conducteur et celui du passager."

Degré de bonheur

Selon l'étude, les passagers de bus ou de train seraient les moins heureux. Morris explique que les navetteurs utilisent principalement les transports en commun pour se rendre au bureau, ce qui ferait baisser leur enthousiasme vis-à-vis de ceux-ci. Mais quel élément rend précisément les cyclistes plus heureux ? Ils feraient consciemment le choix de se déplacer en deux-roues, ce qui justifie qu’ils apprécient davantage leur mode de locomotion. Ils sont aussi plus jeunes et ont une meilleure condition physique. Se déplacer en vélo peut être ressenti comme un exercice sportif comparable à un cours d’aérobic. Non seulement, le vélo améliorerait l'état de santé général, mais il renforcerait également la résistance aux maladies ainsi que la bonne humeur.

Vécu émotionnel

Morris l’observe, la valeur ajoutée de la pratique du vélo ne se limite pas aux avantages purement corporels ni aux atouts d’un mode de transport plus sain. L’étude livre aussi des pistes de réflexion intéressantes pour l’amélioration du transport public.

Dans le cadre de l’optimalisation des services, l’étude nous apprend notamment que la vitesse ainsi que les correspondances ne sont pas les seuls facteurs à prendre en considération. Le vécu émotionnel de l’utilisateur est au moins tout aussi important. "Une meilleure compréhension du mode de transport préféré et du bien-être émotionnel du voyageur pourrait servir de fil rouge pour affiner l’offre de transport existante, fixer les priorités en matière d’investissements et estimer correctement le rapport coûts/bénéfices des déplacements."

"Optez pour le vélo", est donc le message prédominant de cette étude. Même si la joie des voyageurs en train et des cyclistes variera de toute évidence au gré des nombreuses averses nationales.

(EH)(SC) 

Plus d'info Santé , Heureux au travail

29/07/2014