Quelles sont vos prétentions salariales ?

Vos prétensions salariales

Si je tape trop haut, que risque-t-il de se passer ? Vais-je perdre toutes mes chances ? Si j’indique le salaire que je désire obtenir, le recruteur va-t-il s’enfuir en courant ? Mes prétentions sont-elles trop élevées ? Et s’il a un budget supérieur à ce que je compte demander, je passe à côté d’un revenu plus intéressant. Que faire ?

Ce n’est pas neutre car ce salaire va vous coller à la peau tout au long de votre contrat de travail, on sait que les augmentations ne sont jamais fulgurantes, autant alors négocier celui qui correspond le mieux à vos compétences, à votre expérience et aussi à vos prétentions. Mais comment savoir qu’elles sont justes ?

5 conseils pour obtenir le salaire le plus correct

  1. N’abordez jamais ce point de votre propre initiative. Laissez faire votre interlocuteur et suivez sa conduite d'entretien.
  2. Ne cherchez pas non plus à donner un chiffre précis en "réévaluant" votre dernier salaire.
  3. C’est l'occasion de montrer votre savoir-faire, vos talents de négociateur. Mettez ou remettez en avant vos réalisations.
  4. En guise de réponse, vous avez parfaitement le droit de demander quel est le budget prévu pour ce type de poste... Répondre à une question par une question, ce n’est pas poli ? Mais chacun a les siennes, donc vous essayez au moins une fois, si cela ne marche pas, il vous reste à vous lancer !
  5. Et si l’on vous rétorque "Vous êtes trop cher !", surtout, ne vous démontez pas. Pierre Denier, expert en stratégie commerciale, conseille d’argumenter comme si l’on avait un produit à vendre.
    Quelques exemples :
    "M. le recruteur, êtes-vous en train de me faire une proposition d'embauche ?"
    ou bien "M. Le recruteur, mes prétentions se situent entre tant et tant, mais si nous tombons d'accord pour le poste, nous serons forcément d'accord pour la rémunération".

Sources : emploicharente.blogspot.com, Pierre Denier
(sc)

Plus d'info Gagner plus / moins , Entretien d'embauche

23/08/2011