Quelles sont les qualités d’un expert de la vente ?

Qu’est-ce qui est important pour travailler dans la vente ? Nous avons posé la question à Clara Desmet, consultante en recrutement chez Accent. Celle-ci recrute des travailleurs temporaires avec une option pour un emploi à temps plein. Elle compte des magasins de vêtements ou de chaussures parmi ses clients mais intervient aussi dans la vente au détail.

1 mai 2018

Partager

L'expérience de travail est utile mais n'est pas indispensable. "Il nous arrive de recruter des gens sans expérience." Souvent, ce qui compte est l’affinité avec le magasin et la collection. "Celle-ci doit être présente des deux côtés, à savoir l’employeur et l’employé. Je demande souvent aux candidats dans quels magasins ils se verraient travailler."

Le personnel en magasin doit être un minimum sociable. "Je vérifie toujours si les candidats osent parler aux gens. Dans certains magasins, vous aurez un rôle de conseiller et, dans d’autres, vous vous focaliserez sur les ventes", explique-t-elle. "Si quelqu'un entre dans un petit magasin, il est important que la vendeuse puisse travailler de façon autonome vu qu’il n’y a souvent qu’une ou deux personnes dans la boutique. De plus, les employeurs dans l'industrie de la vente préfèrent engager un travailleur dont le CV est relativement stable. Quelqu'un qui a travaillé pour vingt employeurs différents n’est pas ce qu’ils recherchent."

Age

Quid de l'âge du candidat ? Lorsqu'un client demande spécifiquement "quelqu'un entre 25 et 40 ans", Clara répond qu’elle ne veut pas faire de discrimination. De nos jours, l'âge des candidats pose de moins en moins problème. "Prenons l’exemple d’une personne de 50 ans. Celle-ci doit encore travailler 17 ans avant sa pension donc cela laisse le temps d'établir des perspectives à long terme. Les employeurs comprennent d’ailleurs très bien quand je leur présente la chose sous cet angle."

Selon Clara, il est de plus en plus difficile de trouver des bons candidats. "L’affinité doit être bonne et la motivation doit suivre. Les gens veulent de moins en moins travailler le dimanche, idem pour le samedi alors qu’il s’agit d’un critère primordial pour la majorité des emplois dans la vente. Par conséquent, ma première question est toujours de savoir si les candidats sont prêts à travailler le week-end."

(eh) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.