Quelles sont les cinq plus grandes sources de distraction au bureau ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les médias sociaux ne sont pas la plus grande source de distraction sur le lieu de travail. Les pauses traditionnelles telles aller aux toilettes, à la machine à café ou fumer une cigarette prennent encore et toujours le plus de temps.

1. Les pauses cigarette ou pauses café

Aller chercher un café avant d'entamer votre prochaine mission ? Fumer une cigarettes après une réunion stressante ? Cela arrive plus souvent que l'on ne le croit. Si vous additionnez toutes ces pauses, vous arrivez rapidement à une heure par jour !

2. Les visites aux toilettes

Selon l'enquête publiée par la socitété 'Bamboo HR' et menée auprès de 1.000 employés américains, les toilettes occupent la deuxième place en termes de perte de temps. De plus, beaucoup de personnes profitent des toilettes pour se rafraîchir, ajuster leur coupe de cheveux, se maquiller, etc. Il s'agit également d'un endroit pour discuter à l'abri des regards indiscrets sans que tout le monde ne vous entende.

3. Les bavardages entre collègues

Vous les connaissez surement, ces collègues qui passent de bureau en bureau pour partager les nouvelles de la journée. Cela peut devenir irritant si l'on vient vous déranger plusieurs fois par jour mais, vous ne direz pas le contraire, il vous est déjà certainement arrivé de converser avec votre voisin un peu plus longtemps que prévu.


Discuter de ce que vous avez fait le week-end, d'un nouveau programme TV, de l'éducation de vos enfants, de ragots sur des collègues ou des clients,… Cela fait partie du quotidien. Ces conversations ne peuvent simplement pas durer pendant l'entièreté de votre journée.

4. Les questions d'ordre privé

Le travail et la vie privée s'entremêlent de plus en plus. Les travailleurs consultent leurs e-mails professionnels pendant le week-end, font du networking lors de soirées organisées après le travail,… Il en est de même pour la vie privée sur le lieu de travail : nous appelons les membres de notre famille ou leur envoyons des e-mails, organisons nos vacances sur internet ou faisons nos courses en ligne.


Toutefois, nous agissons en toute conscience et, selon la société Balboo HR, plus de la moitié des travailleurs rattrapent le temps perdu en effectuant des heures supplémentaires ou en travaillant chez eux. Près de 40% des travailleurs interrogés avouent travailler une demi-heure supplémentaire par jour pour rattraper le temps préalablement perdu.

5. Les médias sociaux

Comme vous pouvez le constater, l'utilisation des médias sociaux (à titre récréatif) est loin d'arriver à la première place du classement des distractions au travail. 68% des travailleurs trouvent que l'utilisation personnelle des médias sociaux devrait être permise à certains moments de la journée (moyennant certaines limites). Pourtant, il s'agit de l'une des distractions pour laquelle les employés doivent le plus faire attention. Soyez donc prudents. Mettre votre profil à jour toutes les heures n'est pas recommandé, surtout si vos collègues figurent parmi vos contacts.

Moins productif ?

Toutes ces distractions signifient-elles automatiquement une perte de productivité pour l'entreprise ? Pas nécessairement. Un cinquième des répondants ont indiqué être encore plus productifs après une petite pause. Cela concerne principalement les distractions plus traditionnelles telles les pauses café ou les bavardages entre collègues. Cependant, le même nombre de personnes considèrent qu'elles influencent négativement la productivité. Il est ici question de distractions 'numériques' telles les médias sociaux ou l'utilisation d'internet.


Une dernière constatation importante est la suivante : l'enquête montre qu'il s'agit surtout des cadres qui perdent du temps à cause des distractions, qu'elles soient traditionnelles ou numériques. Ce sont justement les mêmes personnes qui souhaitent adopter des mesures favorisant l'utilisation des médias sociaux sur le lieu de travail.


(eh/jy) – Bron: Bamboo HR / Intermediair.nl 

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Lieu de travail , Tabac et drogue , Collègues , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

07/12/2017