Quelle est la différence de salaire entre un intérimaire et un travailleur fixe ?

Le salaire mensuel net des travailleurs intérimaires est-il plus élevé que celui des collaborateurs fixes ? Il semblerait que ceux-ci aient plus de droits… Nous avons mené notre enquête.

Salaire égal

En principe, il n’y a pas de différence entre le salaire d’un intérimaire et celui d’un travailleur engagé dans le cadre d’un contrat fixe. La seule différence est que le salaire du premier est payé toutes les semaines par le bureau d’intérim et non mensuellement par l’entreprise comme c’est le cas pour les collaborateurs fixes. L’organisme d’intérim va aussi retenir les cotisations sociales sur le salaire et veiller à ce que la situation de l’intérimaire soit en ordre en matière d’assurances et de protection.


"Les forces intérimaires ont autant droit à leur prime de fin d’année pour autant qu’elles aient presté un minimum de 65 jours sur une année", explique Katrien Van Esser, Legal & Payroll Manager chez Accent Jobs. "Le montant de cette prime est comparable à celui que les travailleurs fixes perçoivent. Tous les avantages s’appliquant au personnel fixe d’une organisation valent également pour les intérimaires actifs. En effet, leurs droits ont été fort retravaillés ces dernières années."

... mais tout de même différent

Si l’on observe le salaire net mensuel des intérimaires, on remarque souvent qu’il est supérieur à celui de leurs collègues engagés via un contrat d’emploi fixe. A quoi cela est-il dû ?

1. Le salaire mensuel net des intérimaires semble plus élevé

Cela vient du fait que le pécule de vacances est versé à d’autres moments. Les intérimaires reçoivent, en plus de leur salaire de base, leur simple et double pécule de vacances chaque semaine. Ce n’est pas le cas des employés fixes.


Le pécule de vacances des employés à contrat fixe est directement versé par le ou les employeurs au collaborateur ayant travaillé pendant l’année de service en question. Ils reçoivent leur pécule de vacances simple au moment où ils prennent leurs vacances. En d’autres mots, ils continuent à recevoir leur salaire alors qu’ils ne prestent pas.


Beaucoup d’entreprises choisissent de verser le double pécule à tous les travailleurs au même moment, généralement en mai ou en juin. Les employés intérimaires reçoivent quant à eux, leur simple et double pécule chaque semaine, en plus de leur salaire de base. Pour les ouvriers intérimaires, c’est la Caisse de Vacances Annuelles qui paie leur pécule au mois de juin.

2. Le précompte professionnel est différent

Le précompte professionnel est une avance sur les impôts qu’un travailleur doit verser sur ses revenus. L’employeur le retient mensuellement sur le salaire imposable. Le montant dépend notamment du nombre d’enfants à charge ainsi que de la situation familiale de l'individu.


Chez les travailleurs fixes et selon la situation personnelle, le précompte professionnel tourne autour des 30%. En revanche, les intérimaires peuvent décider eux-mêmes, dans une certaine mesure et en concertation avec leur bureau d’intérim, quel pourcentage de précompte professionnel sera retenu de leur salaire. Le minimum légal est de 11,11% mais, pour éviter les mauvaises surprises par après lors du calcul de l’impôt des personnes physiques, les bureaux intérimaires conseillent de monter ce pourcentage à 18% ou 20%. Quand les travailleurs intérimaires le demandent expressément, un pourcentage plus élevé peut également être retenu.


L’avance qui doit être payée sur les impôts peut donc différer entre les travailleurs fixes et intérimaires mais, en fin de compte, chacun paie le montant correct aux impôts.


(eh/sc) Avec nos remerciements à Accent Jobs 

Plus d'info Avantages extralégaux , Indexation des salaires , Combien vaut mon travail? , Ecart salarial , Quel est le job qui me convient? , Types de contrats , Intérim

07/08/2015