Quel est l'impact du travail de papa sur sa progéniture ?

Attention aux papas qui prennent le volant tous les matins pour se rendre au bureau. Une distance quotidienne de 40 kilomètres peut avoir un impact négatif sur le comportement de vos enfants. Une étude démontre qu'ils peuvent éprouver plus de problèmes affectifs et sociaux.

Dans un monde idéal, il n'y aurait pas de pression au niveau des déplacement depuis/vers le lieu de travail. Malheureusement, le temps de trajet quotidien moyen dans les pays européens varie de 29 minutes au Portugal à 51 minutes en Hongrie.


Les travailleurs masculins passent plus de temps sur la route que leurs homologues féminins, idem pour les pères de famille par rapport aux mères de famille.

Impact négatif sur les enfants

L'impact des déplacements sur les travailleurs a été étudié à maintes reprises. Mais qu'en est-il de leur progéniture ?


Le stress et la fatigue générés par les trajets ont pour conséquence que les parents éduquent leurs enfants de façon plus dure et parfois inappropriée. Ceux-ci sont ensuite victimes de problèmes comportementaux et émotionnels.


Voilà ce à quoi ont abouti des chercheurs du Centre des sciences sociales de Berlin. Ils ont étudié les liens entre le trajet des papas (distance moyenne quotidienne ou hebdomadaire parcourue) en Allemagne et le bien-être social et émotionnel de leurs enfants âgés entre 5 et 6 ans, le tout étalé sur une période de deux ans. L'étude révèle un impact négatif sur le comportement des enfants ainsi que certains problèmes affectifs et sociaux.


L'enquête démontre aussi des liens entre les trajets effectués par le père il y a deux ans et des problèmes avec sa progéniture. Tout cela est indépendant du nombre d'heures travaillées par le père ou la mère, de l'éducation des parents ou de leur classe sociale.

A partir de 40 kilomètres de trajet

A partir d'une distance quotidienne de 40 kilomètres, il y a un lien avec ce que l'on appelle le 'comportement pro-social'. Il s'agit d'une action entreprise sans rien attendre en retour ni profiter d'un avantage quelconque.


Si 60 kilomètres (ou plus) sont parcourus, cela entraînera des problèmes supplémentaires avec les enfants. Même si un père se rendait au travail en voiture du lundi au vendredi il y a deux ans, des symptômes émotionnels peuvent encore apparaître chez les enfants de 5 à 6 ans.

Mauvais parents

Ces soucis sont vraisemblablement dus au stress et à la fatigue causés par les longs trajets ainsi qu'à l'absence du père. Les conséquences possibles sont notamment un mauvais exemple du rôle parental inculqué aux enfants.

Impact négatif sur les relations

Le stress et la fatigue causés par les déplacements du père de famille peuvent avoir un impact négatif sur son histoire d'amour, ce qui aura à son tour des effets sur le comportement de la mère vis-à-vis de ses enfants. De plus, l'absence du père au cours de la semaine peut générer du stress chez la mère et influencer négativement son comportement car elle aura plus de travail à la maison et ne bénéficiera pas du soutien de son mari.


(eh/jy) 

Plus d'info Embouteillages , Stress , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

25/08/2016