Quel est le salaire d'une consultante en recrutement ?

Nous avons demandé à Leila Van der Mauten (28 ans) de Kappelle-op-den-Bos en quoi consistait son métier et combien elle gagnait.

14 décembre 2016

Partager

  • Profession : consultante en recrutement chez 'Jobs Forum'
  • Etudes/formation : Master en journalisme
  • Vie privée : cohabitant légal
  • Salaire mensuel brut : 2.100 euros
  • Salaire mensuel net : 1.600 euros
  • Avantages extra-légaux : primes, chèques repas, 13ème mois, gsm et abonnement, assurance hospitalisation, frais de transport.

Que faites-vous dans la vie ?

Je travaille en tant que consultante en recrutement chez 'Jobs Forum' à Vilvoorde et en interne chez un client basé à Louvain. En plus des contrats intérimaires typiques, je recherche également des employés permanents pour différentes entreprises. Chez mes clients les plus importants, les intérimaires sont généralement engagés six mois après leurs débuts dans l'entreprise. Il est donc important de placer la bonne personne au bon endroit. Cela signifie analyser les talents et les capacités, prendre le temps d'explorer les moindres recoins de la personnalité du candidat et s'assurer que la relation entre l'employeur et l'employé soit solide et qualitative.

Aimez-vous votre travail ?

Oui, j'ai l'impression d'avoir accompli quelque chose. A la base, je viens d'un secteur diamétralement opposé. Le fait de trouver la personne parfaite pour chaque poste demande des efforts non négligeables. Si la collaboration entre l'intérimaire et l'entreprise s'avère fructueuse, j'en retire énormément de satisfaction. Je suis en contact avec un grand nombre de personnes et cela contribue à la création d'un vaste réseau de contacts. Enfin, mes compétences communicationnelles s'améliorent au fil du temps.

Que pensez-vous de vos revenus ?

Tout le monde trouve toujours qu'il peut bien gagner un petit peu plus, n'est-ce pas ? (rires). Je suis contente de mon salaire. En me basant sur le nombre d'heures que je travaille, je m'en sors tout à fait correctement. La reconnaissance que je reçois par rapport aux tâches que j'effectue et les bonne relations avec mes collègues, voilà ce que je considère comme de véritables avantages.

Combien d'heures travaillez-vous par semaine ?

Je travaille 39 heures par semaine, parfois un peu plus pour traiter mes e-mails ou suivre des candidats pendant le week-end. Si un dossier est presque terminé, il est normal d'en informer les personnes responsables. Vous n'allez pas soudainement les laisser tomber parce que vous ne travaillez pas le samedi ou le dimanche.

Epargnez-vous ?

Trop peu à mon goût. L'année passée, une bonne partie de mes économies ont été englouties par des frais de dentisterie mais cela en valait la peine. Je souscris également une épargne pension depuis mes 21 ans.

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

Mon loyer est ma dépense la plus conséquente. J'aimerais bien devenir propriétaire car je ne me vois locataire toute ma vie. Acheter un bien immobilier n'est pas simple mais je me vois difficilement faire autrement. Enfin, cela demande un certain budget.

A quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

Je comprends l'utilité d'une bonne paire de chaussures mais suis incapable de dépenser des fortunes pour faire l'acquisition d'un modèle haut de gamme. Idem pour les signes extérieurs tels les vêtements hors de prix, le maquillage et les sacs à main. Attention, cela ne veut pas dire que je ne m'habille pas de façon soignée (rires).

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

Les jeux et la technologie. Avant, je travaillais pour une radio et j'aime encore toujours faire des montages sonores. Cela nécessite des logiciels et du matériel spécifique. Je me laisse aussi facilement tenter par des gadgets tels une smartwatch. Je me forme à l'utilisation de différents appareils grâce à des cours en ligne, ce qui me coûte parfois un peu d'argent.

Que feriez-vous si vous gagniez au lotto ?

Je m'achèterais une maison ainsi qu'à mes parents. Ils ne seraient plus locataires et ne devraient plus 'gaspiller' leur argent tous les mois. S'il me reste encore un peu d'argent, je m'achèterais une voiture et ferais de même pour mes parents. Je continuerais à travailler ou m'orienterais vers le bénévolat. Sinon, je risquerais de mourir d'ennui.


(eh/jy) 


DISCLAIMER 


Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.