Quel est l’avenir du plan cafétéria ?

La moitié des employés belges ne sont pas satisfaits de leur salaire. Et pourtant, il existe des solutions. Certains employeurs tentent de (mieux) positionner leur politique salariale par rapport aux tendances du marché de l'emploi. De plus en plus d'entreprises mettent en place une rémunération flexible ou un 'plan cafétéria'. En quoi cela consiste-t-il et qu’est-ce que cela implique-t-il ?

Dans la plupart des offres d'emploi, les entreprises tentent de convaincre leurs futurs employés en offrant un salaire 'conforme au marché'. L'idée semble couler de source mais, dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas.

Selon Damien Van der Stichele, lead consultant strategic reward auprès du service RH Attentia, il est avant tout essentiel que les employeurs commencent par analyser en profondeur leur rémunération par rapport à ce que le marché propose.

En agissant de la sorte, chacun aura un bel aperçu des salaires en vigueur dans chaque secteur. "Les sociétés peuvent par exemple, grâce à leurs analyses, savoir combien leurs concurrents offrent à leurs travailleurs en matière d'avantages salariaux ou sociaux. Elles doivent aussi étudier les caractéristiques des employés au sein de leur secteur en termes d’âge, de diplôme et de statut", poursuit Damien Van der Stichele.

Le fait que les entreprises doivent rémunérer correctement leurs employés ne signifie pas qu'elles doivent les payer trop cher. "Dans certains cas, il est en effet nécessaire d'offrir plus que la moyenne de référence du marché, et ce notamment dans les secteurs de la connaissance qui reposent en grande partie sur des profils spécialisés en technologies", explique le consultant Damien Van der Stichele. "Dans d'autres cas, il n’est pas nécessaire de se conformer au marché et vous pouvez proposer d’autres avantages (extralégaux) afin d’attirer de nouvelles personnes."

'Guerre des talents' et plan cafétéria

"Un plan cafétéria ou une rémunération flexible ne se traduit pas uniquement par un montant sur votre compte en banque. Il s’agit également d’avantages supplémentaires tels des possibilités de formation et de croissance ou de la flexibilité sur votre lieu de travail", souligne Guy Van Hauwermeiren, responsable en conseil chez Attentia. Selon lui, avec un plan cafétéria, une entreprise, peut répondre aux besoins personnels de quatre générations en milieu de travail. "Un employé ayant des enfants voudra peut-être échanger son bonus contre des jours de congé supplémentaires tandis qu’un autre préférera utiliser un vélo d'entreprise plutôt qu'une voiture de société", conclut Guy Van Hauwermeiren.

Les entreprises utilisent de plus en plus le package salarial flexible comme une priorité stratégique dans leur politique salariale et motivationnelle. "Dans la guerre des talents, le plan cafétéria peut parvenir à convaincre les meilleurs profils de choisir une entreprise. Il doit s’agir d’une solution win-win tant pour l’employeur que pour l’employé : l’employeur ne voit pas ses coûts totaux augmenter et l’employé reçoit plus en matière de valeur et de reconnaissance, le tout pour le même prix."

(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Rémunération variable , Gagner plus / moins , Voiture de société , Titres-repas , Gsm , Stock-options , Ordinateur et internet , Assurances , Ecochèques , Télétravail et indemnités de voyage

07/06/2017