Que peut-on apprendre d'une enquête sur un meurtre dans 'Les Experts' ?

Un assassinat mystérieux dans un laboratoire à Miami. Les Experts Miami. Horatio Cain, le blond vénitien aux lunettes de soleil qui pilote un Hummer, dirige une équipe performante et capable de résoudre bon nombre de meurtres ayant eu lieu à Miami. Quel est le secret de son succès ?

Mis à part le physique avantageux des différents membres, il s'agit surtout de l'esprit d'équipe qui entre en jeux. Tout le monde au sein de l'équipe d'Horatio est doté d'une certaine expertise. L'un s'en sort très bien avec les ordinateurs, l'autre est spécialisé dans l'analyse du corps de personnes décédées et Horatio trouve toujours le cheveu ou l'indice pour faire avancer les choses. Vu que chacun est doué dans un domaine, ils sont capables de résoudre tous les meurtres de Miami. Le tout est supérieur à la somme des parties.


Le taux de réussite des experts Miami est légèrement en contraste avec la réalité. En 2014, seuls 33% des homicides ont été résolus à Miami. En tenant compte de ce pourcentage, deux épisodes sur trois devraient se terminer de façon non résolue. Nous supposons que le travail d'équipe de la véritable brigade d'experts de Miami fonctionne légèrement moins bien que nous le montrent les différents épisodes à la télévision.

Experts Miami

Un assassinat mystérieux dans un laboratoire à Miami. Nous ne parlons plus des experts mais bien de recherches menées par l'Université de Miami. Au cours de cette enquête, différents groupes ont dû résoudre une étrange histoire de meurtre.


Les recherches ont montré que notre image du 'travail d'équipe' était exagérée par rapport à la réalité, tout comme nous l'observons dans 'Les Experts Miami'. L'idée d'une 'équipe' est que l'on peut faire plus facilement face aux problèmes quand on travaille ensemble que séparément. Cela semble tout à fait logique : ensemble, nous disposons de plus de connaissances que si nous agissons seul. Voilà pourquoi nous aimons construire des équipes pour résoudre des problèmes. Toutefois, nous avons trop souvent tendance à croire que le fait de mettre des personnes dans une même pièce entraîne automatiquement un travail d'équipe.

Assassinat mystère

Au cours d'expériences réalisées dans un laboratoire de Miami, un groupe de participants a été confronté à une situation d'assassinat fictive. Leur mission était d'identifier le coupable parmi différents suspects. Chaque personne recevait un dossier contenant des informations relatives aux circonstance du meurtre et aux différents assassins potentiels.


Tout le monde n'a pas immédiatement reçu les mêmes données. Une partie était similaire, il s'agissait de la connaissance commune de tous les membres du groupe. Ensuite, chaque personne disposait d'éléments pertinents que les autres n'avaient pas. L'expérience a été conçue de manière à ce que le groupe doive rassembler tous les indices pour définir un seul et unique coupable. Le résultats ne furent pas brillants : seuls 35% des groupes réussirent leur mission, soit 2% de plus que la réalité à Miami.

Uniformité

Comment se fait-il qu'un groupe disposant de la totalité des informations ne parvient pas à trouver la solution à un problème ? Tout est une question de dynamique de groupe. Le groupe partage-t-il et exploite-t-il toutes les informations ? Cela déterminera son bon fonctionnement. Beaucoup de personnes pensent qu'elles le font automatiquement mais ce n'est pas toujours le cas.


Les membres d'un groupe ont souvent tendance à parler de ce qu'ils savent déjà mais n'utilisent pas les nouvelles informations mises à leur disposition. Nous nous efforçons à trouver une uniformité, et ce souvent au détriment de la valeur ajoutée que pourrait avoir le groupe.


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Collègues , Travail d'équipe

22/02/2018