Que gagnent nos forces belges dans la lutte anti Kadhafi ?

L’opération Aube de l’Odyssée a été entièrement enclenchée. Au total, 170 militaires belges ont pris part à l’opération en Lybie. Pour affronter le danger, ils reçoivent un beau pactole

23 mars 2011

Partager

les  F16 belges en action

Le plus gros des troupes militaires belges a rejoint l’équipage des six F-16. Environ 20 miliaires par chasseur, des spécialistes de l’électronique, des techniciens et bien sûr des pilotes. Les chasseurs sont pilotés par des avions radars AWACS. Il ya aussi quelques militaires belges qui font partie de l’équipage de ces appareils, ils inspectent avec des radars tous les mouvements suspects dans la no-fly zone. Le chasseur de mines Narcis compte 39 membres d’équipage, et il y a encore 4 militaires qui font partie du staff maritime.

Et s’il se passait quelque chose ?

Les pilotes de F-16 restent un mois sur place, les autres militaires en principe 4 mois. Les militaires ne peuvent prendre congé en Lybie, mais une fois de retour, ils ont droit à deux jours de vacances par mois de service. Les heures à prester dépendent de leurs tâches, mais en principe le personnel est disponible 24 heures sur 24. Les heures supplémentaires sont couvertes par des indemnités supplémentaires et ne peuvent donc être récupérées par la suite.

Naturellement le métier de nos jeunes en Lybie n’est pas sans danger : chaque militaire qui part en mission, reçoit une assurance-vie gratuite de la Défense. Ils sont assurés par l’armée pour un montant déterminé contre le décès et l’invalidité.

Que gagnent nos hommes en Lybie ?

Ce sont les pilotes de F-16 qui gagnent le plus. Un pilote de F-16 est un officier, et il touche mensuellement un salaire de base brut de 2.778,78 euros. Par trimestre, on pilote breveté reçoit une prime brute de vol de 2.817,69 euros (980,66 euros pour un apprenti pilote). Les pilotes brevetés avec un brevet de pilote ou le brevet de vol supérieur, de moins de 35 ans, touchent par an une allocation de carrière de 2781,31 euros.

Un soldat avec deux ans de service a un salaire brut mensuel de 1824,71 euros (isolé sans personne à charge). Un sous officier reçoit 2.121,98 euros (deux ans de service, isolé sans personne à charge).

Tout le personnel reçoit en plus des primes supplémentaires. Pour les prestations le samedi, le dimanche ou un jour férié, ils reçoivent une prime ou un jour de compensation. Les militaires reçoivent aussi une indemnité journalière taxable. Pour un officier, elle est d’environ 45 euro par jour, pour un sous officier, 35 euro et pour un soldat 30 euro par jour.

Par jour de mission, les militaires touchent encore un petit extra qui varie entre 28 et 70 euors. Le personnel support des F-16 et les pilotes qui ne sont pas en vol, reçoivent 28 euros. Les 70 euros par jour sont pour les pilote en mission armée. Le personnel du chasseur de mines Narcis reçoivent 56 euros par jour lorsqu’ils sont opérationnels.

(sc)  

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.