Que faire quand on se fait licencier ?

Perdre le moral après un licenciement surprise ou non, ce n’est pas très grave. Pour autant que cela ne dure pas trop longtemps, sans quoi vous risqueriez de tomber dans une spirale négative. Résumé des choses que vous pouvez réaliser après un départ forcé.

1. Solliciter

Pour trouver un nouveau job, il est naturellement préférable de ne pas attendre la fin de sa durée de préavis. C’est même plus facile puisque vous pouvez commencer à démarcher ouvertement. Vous ne devez plus vous cacher de votre employeur actuel vu qu’il sait déjà que vous partez.

Si vous êtes licencié pour raisons économiques, n’oubliez pas de le préciser lors de vos entretiens. Sans mettre trop d’accent dessus car vos propos pourraient être teintés de colère ou de frustration.

2. Prenez congé officiellement

Vous ressentez honte ou frustration après vous être fait licencier ? Alors vous serez très tenté de quitter en vous cachant comme un animal blessé. C’est pourtant plus intelligent et amusant de prendre congé officiellement de vos collègues. Il est préférable de dire adieu à votre job de manière positive, c’est ainsi que vous pourrez clore définitivement le chapitre sans ressentiments nocifs.

3. Demandez un conseil juridique

Très recommandé, vous informer sur le plan juridique car tous les licenciements ne se passent pas forcément dans les règles. Un juriste peut par exemple vérifier, lorsque vous êtes licencié sur le champ, si votre convention de fin de collaboration est conforme à la loi et si l’employeur pouvait vous licencier. D’autres règles prévalent par exemple en cas de grossesse, de maladie ou de licenciement pendant la période d’essai.

4. Apprenez-en plus sur vous-même

Profitez-en pour prendre le temps de bien réfléchir sur vous. Qui vous êtes, ce que vous avez déjà réalisé dans la vie et où vous voyez dans cinq ans. Vous découvrirez peut-être des choses auxquelles vous n’aviez pas pensé précédemment mais que vous souhaiteriez faire. Qui sait si ce licenciement ne sera pas finalement une aubaine.

5. Ne gardez pas votre rancune

Un licenciement peut vous rendre amer. Vous êtes blessé et surtout fâché parce que vous ne vous y attendiez pas et en même temps il vous semble injuste. Sortez néanmoins de ce statut de victime et regardez devant vous. Cap sur vos qualités et les compétences qui sont les vôtres aujourd’hui.

6. N’acceptez pas le premier job venu

Bien sûr que vous voulez trouver un nouvel emploi le plus vite possible mais cela ne veut pas dire qu’il faut sauter sur la première offre que l’on vous adresse. Donnez-vous le temps de réfléchir à ce que vous voulez vraiment et montrez-vous difficile, surtout au début. Cela n’a pas de sens de retravailler tout de suite pour en avoir de nouveau assez après un mois, s’il s’avère que le job ne vous convient pas.

7. Profitez-en !

Que vous le croyez ou non, un licenciement n’est vraiment pas la fin du monde. Prenez le temps, directement après vous être fait licencier, de ne rien faire, de vous relaxer. Du temps pour lire tranquillement un livre une journée entière ou aller faire les boutiques. Ou bien allez-vous acheter un last minute destination soleil ! Parions que vous pourrez ensuite, en paix avec vous-même, mieux partir à la recherche du job de votre vie.

Sources : Intermediair.nl

Plus d'info Licenciement

02/08/2012